Actu

Crèche à la gare de Villefranche : la SNCF joue l'apaisement

Le 19 décembre à 16h36 par centrepresseaveyron.fr | Mis à jour le 19 décembre

La gare de Villefranche-de-Rouergue.
La gare de Villefranche-de-Rouergue. (Repro CP)

Crèche ou pas crèche ? Les cheminots de Villefranche-de-Rouergue, invités au nom de la laïcité, à retirer la crèche de la Nativité installée dans le hall de la gare, jouent aujourd'hui l'apaisement. 

Fâchés dans un premier temps au point d'alerter la presse, les agents SNCF ont finalement décidé de prendre le temps de la réflexion, surpris par le retentissement de l'affaire, bien au-delà des frontières de la petite gare aveyronnaise. 

La direction appelle au dialogue

Réfutant avoir jamais demandé aux agents de retirer la crèche mais soucieuse de dédramatiser, la direction régionale a fait savoir que la crèche était toujours là, et a insisté sur la dimension "locale" de l'initiative des agents habitués à décorer ainsi leur bureau depuis 10 ans. 

"La crèche est un signe religieux, mais autour de Noël, c'est aussi une tradition importante pour les agents, on trouve des crèches dans beaucoup d'espaces publics. Mais à la SNCF, comme dans toutes les sociétés, les questions de laïcité se posent, c'est pourquoi nous aborderont le sujet à l'occasion d'un comité d'éthique qui avait déjà émis en décembre un avis réaffirmant les principes de laïcité et de neutralité de l'entreprise", a précisé le directeur de la communication, Philippe Blanquart.  

Un principe qui dans le cas d'espèce, "se heurte à une tradition importante et à l'habitude des agents" , convient la direction qui appelle désormais "au dialogue et à l'échange".