Manhac

Au 1er janvier, Agglobus chamboule son réseau

Le 29 décembre à 11h55 par S.O.

(José A. Torres / Centre Presse Aveyron)

À partir du lundi 4 janvier, Agglobus évolue et revoit les horaires de certaines lignes. Si les lignes A, D, K, L, soir, dimanches et jours fériés restent inchangées, en revanche le reste du réseau est retoiletté. La raison principale de cette refondation est à mettre sur le compte de la suppression de la ligne M. Cette dernière relie Olemps à Baraqueville (en correspondance avec la ligne B).

C’est en effet en toute logique que la ligne M cessera de fonctionner le 31 décembre, au soir, puisque les communes de Baraqueville, Comboulazet et Manhac ont décidé de quitter Rodez agglo. La suppression de cette ligne a un effet positif sur la navette (ligne B). "Nous avons décidé de mettre un bus supplémentaire et plus de moyens humains. Les heures de passage sont légèrement modifiées pour respecter les cadences des 15 minutes que nous avions à l’origine et que nous avons un peu perdues", explique Julien Bouyssou, le directeur de la Satar.

Sous l’influence de la fréquentation, de la circulation et de l’itinéraire, les bus avaient tendance à prendre du retard. "À partir du 1er janvier, la ligne B qui connaît la plus grande fréquentation sur l’Agglo aura des horaires fixes à l’heure pile et toutes les quinze minutes", précise Julien Bouyssou.

Suppression de six courses entre Druelle et Rodez

Les usagers de la ligne C (Costes-Rouges-122eRI-GareSNCF-Rodez centre-ville et les Quatre Saisons) devront prendre le bus cinq minutes plus tôt. Le départ se fera à 7h10 contre 7h15 habituellement, pour éviter les embouteillages. La ligne E (Druelle-Maison d’arrêt-Avenue des Ebénistes-Saint-Félix-Bourran-Hôpital) sera amputée de six courses. "Sur cette ligne, nous transportons deux personnes par jour. Nous pensons donc que l’offre n’est pas adéquate par rapport à la demande, d’où ces suppressions d’horaires", souligne Julien Bouyssou.

Le manque de fréquentation a également conduit à la suppression pure et simple de plusieurs courses sur les lignes F (Bourran-Gare-SNCF-Quatre Saisons), sur la G (Sébazac-Quatre Saisons). Sur cette dernière, ce sont les courses de 6h57 au départ de Maison Neuve et celle de 7h13, au départ du Comtal qui sautent. Dans cette refondation, la ligne J (Olemps-Luc-la-Primaube-Olemps) sort en revanche gagnante. Elle récupère une course (à 14h10, au départ d’Olemps). Course qu’elle avait perdue en janvier 2014, lorsque Baraqueville pouvait prétendre à une ligne de bus. Depuis la suppression de la ligne M, Olemps/la Primaube reviendront à la situation de 2014.