Millau

Le viaduc de Millau perd un peu de sa hauteur

Le 03 janvier à 09h47 | Mis à jour le 03 janvier

Un ouvrage s’élançant à 560 mètres au-dessus du sol a été ouvert à la circulation en Chine.
Un ouvrage s’élançant à 560 mètres au-dessus du sol a été ouvert à la circulation en Chine. (AFP)

Ouvrage de tous les records lors de son inauguration en 2004, le viaduc de Millau n’est plus le plus haut pont routier à haubans du monde. Un ouvrage s’élançant à 560 mètres au-dessus du sol a été ouvert à la circulation en Chine jeudi dernier, où il relie deux provinces montagneuses des régions du Yunnan et du Guizhou, au sud du pays.

Détrôné en partie...

Cette infrastructure donne le vertige. Longue d’1,3 km et nommée Beipanjiang, elle surpasse désormais le pont de la rivière du Siduhe. Celui-ci était considéré, depuis 2009, comme le plus haut du genre dans le monde. Il surplombait en effet un précipice de 500 mètres de haut.

Pour autant, le viaduc de Millau conserve encore son rang si l’on prend en compte la hauteur des seules structures du pont et non pas la distance qui sépare le tablier du sol. Dans ce cas de figure, le viaduc de Millau pointe toujours à la première place mondiale, avec les 343 mètres de hauteur que comptabilise sa pile la plus haute. Soit 74 mètres de plus que le pylône le plus élevé du Beipangjian...

Ce pont qui donne le vertige a été inauguré jeudi, en Chine. AFP STR