Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Aveyron : le chômage (catégorie A) baisse de 2.8% en novembre, de 4% en trois mois

26 déc. 2016 / 19h52

Publicité

Une première depuis la crise de 2008 : le nombre d'inscrits à Pôle emploi n'exerçant aucune activité a baissé en métropole en novembre pour le troisième mois consécutif, confirmant l'inversion de la courbe du chômage longtemps promise par François Hollande. Le nombre de ces personnes inscrites en catégorie A s'est établi à 3,45 millions en novembre, en recul de 31.800 par rapport à octobre, soit une baisse de 0,9%, a annoncé lundi le ministère du Travail.

La baisse atteint 3,4% par rapport à novembre 2015. En comptant l'outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A s'élève à 3,7 millions (-0,8% sur un mois et -3,3% par rapport à novembre 2015). En intégrant les personnes exerçant une petite activité, ce chiffre grimpe à 5,78 millions (+0,3%, +0,5%).

Le ministère met en avant le repli de 49.500 enregistré depuis le début de l'année, "soit le plus important depuis mai 2011".

Chômeurs en formation

Toutefois, en prenant en compte les travailleurs exerçant une petite activité (catégories B et C), le nombre de chômeurs continue d'augmenter, atteignant 5,48 millions (+0,3% sur un mois, +0,5% sur un an). Et chez les seniors (plus de 50 ans), la situation reste tendue en catégorie A, avec une hausse de 0,2% par rapport à octobre. Elle atteint +1,6% par rapport à novembre 2015. Stable depuis plusieurs mois, la catégorie D qui compte les chômeurs en formation a augmenté en novembre à 338.000, un record. Or certains syndicats et l'opposition accusent le gouvernement de tenter de faire baisser artificiellement les chiffres du chômage avec le plan 500.000 formations supplémentaires pour les chômeurs: en entrant en formation, ils sortent des catégories A, B et C pour rejoindre la D, moins scrutée.

Selon les dernières prévisions de l'Insee, l'amélioration va se poursuivre, mais légèrement. Le taux de chômage devrait reculer à 9,6% de la population active en métropole (9,9% en France entière) à la fin de 2016, et cette décrue devrait se poursuivre jusqu'à la mi-2017 pour atteindre 9,5% en métropole. Cette légère embellie serait liée à une poursuite des créations nettes d'emplois jusqu'à mi-2017, qui suffiraient à absorber la hausse de la population active. Au troisième trimestre 2016, l'économie française a créé 51.200 nouveaux postes, enregistrant un sixième trimestre consécutif de créations d'emplois, également du jamais-vu depuis 2008. D'après ces prévisions, le taux de chômage ne retrouverait pourtant pas, d'ici à la fin du quinquennat Hollande en mai 2017, son niveau du début de mandat (9,3% en métropole).

L'Aveyron et l'Occitanie dans la tendance

En Aveyron, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A chute de 2.8% en novembre par rapport à octobre. Sur trois mois, le recul enregistré atteint même les 4%, soit 430 Aveyronnais qui n'apparaissent plus dans cette catégorie A. Cependant, quelque 10 257 Aveyronnais n'ont exercé aucune activité professionnelle au cours du mois de novembre. Un chiffre qui grimpe à 17 481 personnes si l'on y ajoute les Aveyronnais ayant exercé une activité réduite.

Fin novembre 2016, en Occitanie, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 358 389. Ce nombre baisse de 3,4 % sur trois mois (soit –12 685 personnes). Il diminue de 1,0 % sur un mois et de 3,6 % sur un an.

Le nombre de demandeurs d’emploi ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s'établit à 557 926 fin novembre 2016. Ce nombre baisse de 1,1 % sur trois mois (soit –6 465 personnes). Il progresse de 0,5 % sur un mois et de 0,6 % sur un an. 

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité