Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

L’esprit de famille perdure avec « La maison d’Émile »

24 mai 2015 / 16h57

Publicité

LE CHIFFRE

4

Comme le nombre d’espaces d’hôtes aveyronnais relevés dans le numéro spécial du Figaro magazine sur les 56 proposés dans le Sud-Ouest, de La Rochelle à Perpignan et de Bayonne à Clermont-Ferrand. Ainsi, outre La Maison d’Émile, Le Presbytère (La Bastide-l’Évêque), Le château du Puech (Curières) et La Colonie (Aubrac) sont mis à l’honneur par la rédaction.

«Qu’est-ce que tu vas en faire de cette grande maison?» Marie-Hélène Couffin a toujours cette phrase en tête prononcée par son père Émile, aujourd’hui disparu. Située au Louradou, commune de La Fouillade sur la route de Lunac, cette bâtisse familiale des XVIIe et XVIIIe siècles est désormais un espace d’hôtes dont le nom était bien évidemment tout trouvé: «La maison d’Émile».

«Lorsque le panneau a été posé, j’en ai retiré une certaine fierté car c’était une reconnaissance pour lui; je continuais à faire vivre la maison.» Et de reconnaissance, elle vient d’en avoir une supplémentaire avec quelques lignes dans le numéro spécial du Figaro magazine consacré aux chambres d’hôtes. «C’est un plus que l’on ne refuse pas! J’ai également appris que le magazine bimestriel Destination réalisait un spécial Midi-Pyrénées et nous consacrait un article.» Mais, pour Marie-Hélène Couffin, l’essentiel est forcément ailleurs, là où se rejoignent «la convivialité» et «l’art de vivre».

«J’ai souhaité ouvrir un espace d’hôtes car avec mon mari, nous pratiquions ce type d’hébergement. Cela me correspond tout à fait: plaisir d’échanger, de rencontrer et d’ouvrir sa maison, explique-t-elle. Il nous a fallu dix mois de travaux dans ces 300 m2 avant de pouvoir accueillir des personnes en 2012. Depuis, certains hôtes sont même devenus des amis.» Pour cela, l’ancienne commerçante s’est retroussé les manches, notamment dans sa cuisine. «Pour se démarquer, il est important de proposer des à-côtés. C’est ce que je réalise pour les petits-déjeuners faits maison avec du massepain, de la croquande et même de la pascade... Et pour les repas, le potager et les produits locaux sont très appréciés...» 

Le reste, un havre de paix avec notamment une piscine et sa vue sur la vallée de la Serène, la nouvelle terrasse du four à pain pour s’isoler avec un bon livre ou se laisser glisser dans les bras de Morphée... 

Contact au 05 65 65 77 67, au 06 24 32 43 25 ou par mail à famillecouffin@wanadoo.fr

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité