Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Les jouteurs affutent leurs lances

15 juil. 2015 / 08h01

Publicité

C’est le week-end prochain que la société de joutes «La Joyeuse» de Boisse-Penchot organise sa désormais traditionnelle fête des joutes. En présence, une fois de plus, des jouteurs de Givors, Champions de la Coupe de France en 2010, 2011 et 2012. Le président Jean-Luc Delmas rend hommage à ce grand club-le plus capé de France-à plus d’un titre. Tout d’abord car il fait ce déplacement au grand complet, ensuite, car il permet ainsi à tous les amis et amateurs du monde de la joute de voir de belles passes, de belles casses, avec pour seul objectif, de perpétrer pour longtemps encore les relations amicales qui unissent ces deux clubs. Jean-Luc Delmas qui sait s’appuyer sur ses troupes remercie personnellement l’équipe dynamique de La Joyeuse, pour son travail et son dévouement: «Grâce à elle, on pourra voir, cette année encore, une superbe fête des Joutes, le 17, 18 et 19 juillet».

Les filles à l’honneur 

Pour cette édition, les filles qui ont enregistré de très bons résultats au trophée de Melun (comme cela a été relaté dans nos colonnes) seront à l’honneur. Depuis les années 2000, on assiste en effet au développement de la joute féminine dans les méthodes «lyonnaise et givordine». Longtemps réputées trop contraignantes pour les femmes, dans le sens où l’impact sur la poitrine et les articulations est très violent, ces dernières peuvent désormais -officiellement depuis 2003- participer à leurs propres compétitions. Elles sont séparées en deux catégories: «Fines ou Élégantes». Elles pratiquent avec des lances de 14 pieds.

Si le point d’orgue de ces réjouissances se déroulera le dimanche, entre petit-déjeuner aveyronnais, tournoi de joutes, remise des récompenses, apéro concert, paella géante et bal populaire gratuit, les journées de vendredi et samedi auront déjà donné le ton avec un quine d’été, un concours de pétanque en doublette (ouvert à tous), un premier apéro concert et un marché gourmand. Bref, de belles festivités «à l’ancienne» où les seuls mots d’ordre sont convivialité et amitié.

Boisse-Penchot et les joutes, une vieille histoire

Rappelons brièvement que le sport joute et Boisse-Penchot, c’est une vieille histoire. Une histoire qui remonte aux origines du passé industriel de ce village situé le long de la rivière Lot. En raison de l’extraction de la houille toute proche, une verrerie s’installa en bordure de la rivière. Chauffer la matière exigeait, en effet, une quantité considérable de charbon. L’entreprise fut créée en 1842 et fabriqua principalement des bouteilles et des verres à vitres jusqu’au début du XXe siècle. En 1842 donc, la direction fit venir des ouvriers spécialisés de la région lyonnaise, plus précisément de Rive-de-Gier. Outre leur savoir-faire technologique, ces hommes apportèrent dans leurs bagages et dans leur cœur leur sport préféré, les joutes givordines. Depuis, Boisse-Penchot est restée fidèle à ce sport qui constitue une de ses spécificités.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité