Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Plus de 500 accouchements en 2016 pour la maternité de Villefranche

08 janv. 2017 / 07h01

Publicité

Avec cinq cents accouchements pratiqués en 2016, l’activité de la maternité du centre hospitalier est jugée satisfaisante par son responsable, le docteur Jean-Michel Castex. Elle est en hausse légère par rapport à 2015. « Nous avons renforcé notre activité de consultation, de fait il y a eu une augmentation des actes chirurgicaux », souligne-t-il. Quant à l’impact de la fermeture de la maternité de Decazeville, il l’estime relativement limité.« L’essentiel des parturientes est dirigé sur Rodez »

Pour la maternité villefranchoise, 2 016 a été marquée par l’accueil, au mois de janvier, d’un nouveau médecin gynécologue obstétricien, le docteur Armand Bergis. Il renforce l’équipe, composée de deux autres médecins gynécologues obstétriciens, les docteurs Jean-Michel Castex et Guy Canal, et d’un médecin gynécologue médical, le docteur Emmanuelle Pietri, arrivé fin 2015.

Avec les sages-femmes, les auxiliaires de puéricultrice et les secrétaires, l’effectif total de la maternité de la Chartreuse, classée au niveau 1 (niveau 2 B pour celle de Rodez), est de 35 personnes. L’année 2016 a vu aussi, au mois de juin, l’ouverture des nouveaux blocs opératoires de l’hôpital et, au 1er octobre, le démarrage de l’hospitalisation à domicile périnatale. Un service proposé en partenariat avec l’UDSMA, qui détient l’agrément et qui prend en charge tout ce qui est matériel. Les parturientes sont suivies chez elles, avant et après l’accouchement, ce qui réduit le temps de leur hospitalisation.

« La durée du séjour à l’hôpital est ramenée en moyenne à trois jours », indique le docteur Castex. « Deux de nos sages-femmes assurent des visites dans un rayon de trente minutes. Nous avons ouvert trois lits (trois personnes qui peuvent être suivies par jour, NDLR) et nous avons un taux de remplissage qui atteint les 80 % », explique le responsable de la maternité villefranchoise.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité