Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Un tournoi de foot pour rapprocher les jeunes de l'entreprise

RODEZ /
11 mai 2016 / 07h01

Publicité

Le «Taf’ Sports», qu’es aquo?

Trente-deux équipes de six joueurs seront en compétition sur les terrains de futsal. Un sport en plein essor populaire qui reprend les règles du foot avec des équipes réduites et interdit, entre autres, les tacles. Chaque équipe sera constituée d’un entrepreneur, d’une joueuse du Raf et de quatre jeunes. Ainsi, près de 150 jeunes seront présents. Quant aux entreprises, plus d’une trentaine de dirigeants ayant déjà confirmé leur présence. À la fin de chaque match, les professionnels regagneront les gradins où seront représentées leurs entreprises.

«Là, les jeunes pourront venir discuter, montrer leur motivation, de manière informelle», reprend Arnaud Foissac, l’un des représentants de Face. Ouvert aux jeunes de 18 à 30 ans («ce n’est qu’une fourchette»), le «Taf’Sports» revendique trois objectifs: faire découvrir l’entreprise autrement, faire émerger des valeurs - de ponctualité, de respect, de travail d’équipe, etc. - et amorcer un réseau professionnel. Aussi, une clé USB contenant les coordonnées de tous les participants ainsi que des tutoriels de rédaction de CV et de lettres de motivation sera remise à chacun des joueurs.

«Histoire de donner un coup de pouce, et d’accompagner au-delà du tournoi. On veut installer un parrainage entre les jeunes, qui ne demandent qu’à être pris par la main, et les chefs d’entreprise qui ont de l’expérience à revendre», reprend Arnaud Foissac. L’idée est aussi de «gagner en réactivité, de part et d’autre. Aujourd’hui, quand un entrepreneur cherche à embaucher, il faut aller vite, le réseau joue beaucoup. Il faut passer la frontière», détaille-t-il encore. Et de résumer ainsi : «Finalement, c’est l’occasion de faire se rencontrer deux mondes qui ne se connaissent pas, et qui, autrement, ne se rencontreraient pas. Alors que la richesse de notre économie vient de leur complémentarité.»

Sortir des tuyaux traditionnels. Ceux qui mènent à l’emploi, comme au recrutement. Telle est l’idée de trois associations, réunies pour l’occasion : Face Aveyron, une jeune entité qui regroupe des chefs d’entreprise locaux et fait de l’insertion son cheval de bataille; la Régie de territoire Progress qui travaille au quotidien à la réinsertion dans les quartiers de l’agglomération ruthénoise; et l’association du Rodez Aveyron Football (Raf).

Tous en short 

Ainsi, les trois entités organisent, jeudi 26 mai, le «Taf’Sports». Comprenez un tournoi de foot en salle («futsal») entre chefs d’entreprises potentiellement recruteurs et jeunes en recherche d’emploi. «Le sport, et le football en particulier, traverse toutes les générations, toutes les classes sociales, les sexes et les frontières, explique Pierre Desclaux, porteur du projet. Pour jouer, nous aurons tous la même tenue : un short et des baskets. Un détail, peut-être, mais qui facilitent l’échange.»  Un échange sans intermédiaire qui change la donne. 

Les diplômes : «Peu importe !»

«Ce que vous semblez oublier, c’est que la plupart de nos jeunes n’ont aucune qualification», répond un animateur de quartier, associé à la démarche. Et Pierre Desclaux de répondre : «Peu importe ! Si le courant passe entre un entrepreneur et un jeune qui en veut: tout est possible. Le chef d’entreprise peut ensuite le recruter, ou le conseiller, le recommander voire le parrainer et le briefer pour passer des entretiens d’embauche.»

Sur le terrain et au-delà

Déjà expérimenté ailleurs en France, c’est une première en Aveyron. «Plutôt que de longs discours pour justifier notre engagement social, voilà une action concrète», se félicitent les membres de Face Aveyron. D’ailleurs, je connais des boîtes qui viennent chercher trois ou quatre jeunes à embaucher immédiatement lors du tournoi. Des agences d’intérim seront présentes, pour rencontrer les jeunes dans un autre contexte aussi.»

Face Aveyron, le Raf -qui gère toute la logistique- et la Régie de territoire comptent aujourd’hui sur les associations de quartiers pour relayer leur message. Des animateurs, somme toute emballée qui, lors d’une réunion de travail, n’avaient qu’une question en tête : «Pourquoi ne pas y avoir pensé avant ?»

Le 26 mai à 14heures à l’Amphithéâtre de Rodez. Gratuit et ouvert à tous, y compris à ceux ne souhaitant pas jouer au futsal. Inscription au plus vite, par mail à taf-sports@face-aveyron.fr

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité