Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Villefranche-de-Rouergue : trois prévenus condamnés pour un mariage blanc

05 janv. 2017 / 14h42

Publicité

Devant les enquêteurs de la gendarmerie, le prévenu qui comparaissait mercredi à la barre du tribunal correctionnel, a tout de suite avoué : "Je l’ai fait pour rendre service." Le 6 juillet 2013, à Villefranche-de-Rouergue, J. a ainsi signé un acte de mariage en vue de l’obtention d’un titre de séjour. La mariée, d’origine marocaine, était absente des débats.

A l’audience, ce mercredi, se trouvait également une proche de la mariée accusée d’avoir participé à l’organisation de ce mariage. Malgré les aveux de J., cette dernière a nié fermement la nature délictueuse de cette union et l’organisation du mariage.

Au cours des débats, le président de l’audience, le juge Denis Goumont, a révélé que la somme de 800 € - sur les 1 500 € promis - avait été versée à J. pour obtenir cette union. De plus, les services administratifs, tout comme le juge Goumont, s’étonnaient que son époux ne parle pas un mot de marocain et que son épouse ne comprenne pas le français. De plus, cette parente de la mariée, qui était présente au tribunal, se voyait reprocher d’avoir aidé à ouvrir un compte bancaire commun "pour mieux maquiller le mariage", expliquait le président de l’audience.

Pour conclure cette union, J. a simplement pris une matinée sur sa journée de travail pour parapher l’acte de mariage. Pas de célébrations par la suite, ni même de vie commune avec la mariée.

"On s’étonne que le prévenu n’ait pas pris la peine de divorcer. Mais c’est parce qu’il ne s’est jamais senti marié", assénait le procureur de la République, Yves Delpérié. Et le représentant du parquet de requérir six à huit mois de prison avec sursis pour la mariée et l’entremetteuse et 800 € d’amende pour le marié. Finalement, le tribunal a condamné les deux premières à six mois avec sursis, et 5 ans d’interdiction du territoire pour la mariée, et 800 € d’amende pour l’époux.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité