Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

[VIDEO] Tryo, ce mercredi à Rodez, pour délivrer un passeport pour le monde

RODEZ /
21 mars 2017 / 07h00

Publicité

Tout a commencé avec une comédie musicale. Comédien et musicien, Christophe Mali a ainsi proposé à Cyril Célestin, alias Guizmo, et à Emmanuel - devenu Manu - Eveno, qui jouaient ensemble au sein du groupe M’Panada, de participer à sa comédie musicale intitulée Histoire de piano. Le courant est passé entre les trois hommes et ils ont décidé de poursuivre leur collaboration. Encouragés par de nombreux potes, avec lesquels ils faisaient de la randonnée et partaient en vacances, ils sont montés sur la scène de la Maison des jeunes et de la culture de Fresnes, en banlieue parisienne. Et c’est le public qui les a baptisés Tryo. Avec un « y » car le directeur de la MJC trouvait que, avec un « i », ça faisait un peu nul !

« Quand j’ai découvert la première affiche de Tryo, je ne savais pas que je jouais dedans », s’amuse encore aujourd’hui Christophe Mali. C’était en 1995 et, quand Daniel Bravo est arrivé un an plus tard, le groupe de quatre artistes est resté Tryo.

Après le 6 juin 2003 à l’occasion de la 5e édition de Skabazac à Sébazac et 10 décembre 2008 déjà à l’Amphithéâtre de Rodez, Tryo est donc de retour en Aveyron pour un troisième concert dans le département. Il montera sur la scène du centre sportif et culturel ruthénois mercredi 22 mars (lire les détails ci-contre). Christophe Mali ne se souvient pas de la date mais il sait qu’il est venu : « Je me vois dans la salle. Je garde un très bon souvenir de ce passage à Rodez ». Le public aveyronnais retrouvera les morceaux cultes des deux décennies de carrière du groupe, et découvrira aussi les chansons de son dernier album, intitulé Vent debout et sorti le 17 février 2017.

« Un album à 95 % politique »

Malgré donc plus de vingt ans à l’affiche, Tryo n’a pas perdu une goutte d’énergie. « La routine, on ne sait pas ce que c’est, confirme Christophe Mali. On est généreux dans les tournées car ce qu’on aime le plus, c’est être sur la route. Mais, on a beau être heureux ensemble, de vivre et de partager tous ces moments avec délice, à chaque fin de tournée, on se dit au-revoir et on ne sait pas quand on se reverra ». Et de poursuivre sur le sujet : « On s’arrête et on fait autre chose. Mais, bien sur que Tryo reste la colonne vertébrale de notre vie à tous les quatre ».

Les centaines de spectateurs présents mercredi prochain à Rodez feront plus ample connaissance donc avec Vent debout. « C’est un album à 95% politique, reconnaît Christophe Mali. On se nourrit de ce qui se passe, on est des citoyens comme les autres, à la différence qu’on fait des chansons. Des chansons qui traduisent la société comme on la ressent, en adressant des messages ». Et notamment des messa- ges d’ouverture : « Le repli sur soi, la venue des réfugiés, ça fait quelques mois qu’on a la trouille. Du coup, on chante une société où le droit à la différence existe, une société multi-culturelle ». Tryo prend ainsi la vie « à bras le corps, à bras le cœur ».

À LIRE AUSSI

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité