Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Aveyron : 8 120 projets de recrutement en 2017

Une entreprise aveyronnaise sur cinq prévoit de recruter en 2017. Dans 48 % des cas, il s’agit d’emplois saisonniers.

21 avr. 2017 / 11h00

Publicité

Le département de l’Aveyron compte 23 % d’établissements prêts à recruter en 2017. Ces derniers déclarent 8 120 intentions d’embauche, ce qui représente 4 % des projets régionaux, dévoile Pôle Emploi dans son étude annuelle sur des Besoins de mains-d’œuvre 2017 (BMO). Les établissements de moins de 10 salariés sont à l’origine de 62 % des intentions d’embauche du territoire (56 % pour la région). Les services demeurent le premier recruteur du territoire avec 59 % des projets formulés en 2017 (61 % pour la région).

Aveyron : 8 120 projets de recrutement en 2017

Les services, premier pôle de recrutement

L’agriculture et l’industrie agroalimentaire regroupent 17 % des recrutements, l’industrie 4 %, la construction 6 % et le commerce 14 %. Les employeurs du territoire envisagent 4 230 recrutements liés à une activité non saisonnière, soit 52 % des projets. Les projets de recrutement non saisonniers peuvent être liés à des créations de postes, des remplacements de départs ou des surcroîts d’activité. Les employeurs recherchent en priorité : des aides-soignants (médico-psycho, auxiliaire, puériculture, assistants médicaux...), des agriculteurs salariés, ouvriers agricoles et des surveillants d’établissements scolaires.

Aveyron : 8 120 projets de recrutement en 2017

Serveurs, agriculteurs salariés, ouvriers agricoles

L’enquête mesure également les projets de recrutement répondant à un besoin en personnel saisonnier. En 2017, les projets de recrutement saisonniers représentent un potentiel de 3 890 embauches, soit 48 % des recrutements sur le territoire contre 51 % en région. Les profils saisonniers les plus recherchés par les employeurs sont les serveurs de cafés, de restaurants, les agriculteurs salariés, ouvriers agricoles et les employés de l’hôtellerie. En 2017, 3 260 intentions d’embauche sont considérées difficiles par les employeurs (40 % contre 34 % pour la région). En général, le nombre insuffisant de candidats et leurs profils inadéquats sont les principales difficultés de recrutement rencontrées par les employeurs.

Aveyron : 8 120 projets de recrutement en 2017

Contrats courts

Les contrats de moins de 6 mois représentent 51 % des projets de recrutement régionaux. Ils sont couramment utilisés pour faire face à un surcroît d’activité ou pour remplacer des absences ponctuelles de salariés. Les contrats à durée indéterminée représentent 31 % des intentions d’embauche et sont principalement réservés pour des remplacements suite à des départs définitifs de salariés.

Pour réaliser cette étude, Pôle Emploi a interrogé 9 211 établissements aveyronnais sur les 12 396 que compte le département. Au global 2 699 établissements ont répondu au questionnaire, soit un taux de retour de 29,3 %. Les résultats ont ensuite été redressés pour être représentatifs de l’ensemble des employeurs de la région.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité