Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Grand froid : les barrages aveyronnais turbinent à plein régime

20 janv. 2017 / 11h30

Publicité

Réacteurs nucléaires, importations, photovoltaïque, hydraulique, éolien... toutes les sources d’énergie seront mobilisées ces jours-ci pour répondre aux besoins énergétiques du pays qui traverse une épiode de grand froid. Dans ce schéma là, les quatorze ouvrages installés sur le Lot et la Truyère, seront mis fortement à contribution. La centrale de Montézic en tête, deuxième plus puissant site de production d’hydroélectricité en France derrière le barrage de Grand’maison.

«Aux heures de pointe, c’est à dire vers 7 heures le matin et 19 heures le soir, nous produirons l’équivalent de la puissance dégagée par deux réacteurs nucléaires» explique Frédéric Corrégé, directeur du groupement d’exploitation hydraulique du Lot et de la Truyère.

On s’attend en effet à être sollicité à pleine puissance à ces moments-là en milieu de semaine

Pour bien se rendre compte du potentiel de ces barrages du Lot et de la Truyère : en tournant à plein régime, ils alimentent l’équivalent de la totalité des besoins en électricité des villes de Marseille et Lyon réunies. La station de Montézic pouvant, à elle seule, fournir autant d’énergie qu’une tranche de réacteurs nucléaire.

Une préparation à cette vague de froid depuis cet été

Si la production hydraulique a ce précieux avantage de pouvoir répondre en quelques minutes à peine à une importante demande d’électricité, le groupement se prépare depuis l’été à une éventuelle vague de froid. «Plusieurs opérations ont été menées en ce sens, en premier lieu le remplissage des barrages», explique ainsi Frédéric Corrégé.

Et de souligner que le stockage en eau est actuellement à son maximum. Sachant que tout est organisé pour que les bassins soient alimentés au fur et à mesure de l’utilisation de l’eau.

En suivant, plusieurs essais ont été réalisés afin de s’assurer du bon fonctionnement des centrales. Notamment sur les infrastructures les plus puissantes. «Des réglages ont d’ailleurs été effectués pour augmenter la puissance des groupes».

Des réserves en eau parmi les plus importantes

«Ce sera piloté en deux temps» explique le directeur du parc nord aveyronnais. Une prévision de consommation sera effectuée en amont en fonction des températures envisagée, à la suite de quoi une programmation sera établie, détaillant la conduite à tenir. Tout cela avec des ajustements en temps réel, le tout étant supervisé par RTE, « qui assure une bonne communication sur les des autoroutes de l’énergie».

Ainsi, les barrages du Lot et de la Truyère adapteront leur fourniture en énergie au gré ses besoins à l’instant T. «Le Lot et la Truyère assurent les réserves en eau parmi les plus importantes de France. Permettant de surmonter les pics de demandes très rapidement. Ce qui souligne l’intérêt national que représentent ces barrages» souffle Frédéric Corrégé, à l’heure où le Gouvernement et EDF tentent de contourner l’exigence de l’Union européenne de libéralisation des barrages.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité