Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Rodez : le camping de Layoule va-t-il devenir une aire de camping-cars ?

Une réflexion est en cours depuis quelque temps sur le devenir du camping de Layoule.

13 oct. 2017 / 14h51

Publicité

Petit à petit, le calme gagne le camping de Layoule. Certes, il y a bien longtemps qu’il n’a pas connu une véritable agitation estivale, mais il s’avère que l’été n’a pas été si moche que cela pour cet écrin de verdure niché au pied de la ville, sur les bords de l’Aveyron. Mais ce n’est pas pour cela qu’il a fait parler de lui dernièrement.

C’est plutôt l’annonce de sa disparition au profit d’un camping plus important, qui serait réalisé au domaine de Combelles qui a fait parler. Or, de petits travaux réalisés récemment dans la maison du gardien, notamment pour ce qui concerne les menuiseries extérieures, peuvent laisser à penser que son sort est loin d’être scellé. « Pas du tout même » souffle-t-on même du côté de la mairie.

Son avenir serait en fait aussi flou que les eaux de l’Aveyron dans cette partie-là. Si bien que les réalisations des menus travaux en cours laissent à penser que le gardien et sa famille ne vont pas être obligés de quitter les lieux aussi vite que cela a pu être avancé.

Une aire de Layoule « pas dimensionnée »

Récemment, un camping-cariste, qui a opté pour le camping de Layoule pour y stationner son véhicule, a trouvé un avenir tout tracé : « une aire de camping-car ! » Sujet sur lequel, soit dit en passant, la municipalité a bien planché. Notamment au travers de la société « Camping-car park », basée un peu partout en France et notamment à Millau. Un dossier qui serait resté en stationnement dans le placard du maire.

« En tout cas, l’aire de camping-car de Rodez, celle qui est au Gué-de Salelles, n’est pas du tout dimensionnée aux besoins et surtout à l’image de la ville » souffle cet Aveyronnais résidant dans le nord de la France et habitué des lieux. « Et sur Radio camping-car, vous savez, ça parle. Je peux vous dire que Rodez, pas grand monde ne conseille de s’y arrêter ! On s’y retrouve trop vite à l’étroit. On conseille de prendre la direction de Baraqueville » souffle-t-il. On notera toutefois que durant tout l’été, malgré les odeurs parfois nauséabondes de la station de traitement des eaux de la zone Cantaranne, l’aire a fait le plein.

« Mais ce camping de Layoule serait parfait, à condition bien entendu de faire un effort sur les sanitaires. Car pour le reste, il est bien placé. D’autant qu’il y a un bus qui permet de monter vers le centre-ville. »

Ce touriste, verrait bien, avec tout l’espace proposé sur ces berges de Layoule un camping mixte, accueillant aussi bien les campeurs que les camping-caristes. « Cela permettrait à des camping-caristes de rester plus longtemps dans la ville. Et pas seulement pour aller visiter le musée Soulages » conclut ce dernier.

En attendant, l’hiver porte conseil.

À suivre donc !

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité