Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

En excès de vitesse et sans permis : cinq mois de prison ferme

19 mai 2017 / 17h57

Publicité

Malgré les peines de prison avec sursis au-dessus de sa tête, pour des faits similaires, un Lillois de 32 ans domicilié à Decazeville a été interpellé, mardi, à Saint-Christophe, lors d’un contrôle routier, au volant d’un véhicule sans assurance, en étant en excès de vitesse et sans permis de conduire. Ce jour-là, le prévenu doit se rendre à Rodez pour honorer un rendez-vous auprès des services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP).

« Je n’avais pas de véhicule à disposition alors je me suis servi d’une voiture qui n’est pas faite pour rouler puisque j’allais la réparer pour la revendre ensuite », explique-t-il devant les juges. Avec vingt-quatre condamnations sur son casier judiciaire (vols, violences, refus d’obtempérer, conduite sans permis), le trentenaire avait ainsi plusieurs condamnations en sursis. « Qu’est ce qu’on peut faire pour que cela s’arrête ? s’est interrogé le président de l’audience, Denis Goumont. On ne peut pas vous remettre un énième sursis. »

« Mais pour aller travailler, il me faut bien conduire, lui répond-il. Je préfère ça que d’aller braquer. » Pour le procureur Chérif Chabbi, « la justice lui a laissé sa chance deux fois (...) mais il pense que les règles ne s’appliquent pas à lui ». Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur en condamnant le prévenu à cinq mois de prison ferme, auxquels s’ajoute la révocation d’un sursis de six mois. Un mandat de dépôt a été demandé. Il sera jugé au mois de septembre pour deux affaires identiques.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité