Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Il tente d’obtenir de faux papiers pour «rentrer au bled» : deux mois de prison

17 févr. 2017 / 07h00

Publicité

A la barre, ce garçon âgé de bientôt 19 ans n’en mène pas large. Mardi, il a été intercepté par les policiers à la mairie de Decazeville, alors qu’il venait chercher sa carte d’identité. Tout du moins sa fausse carte d’identité. D’origine tunisienne, il est arrivé en France à l’âge de 16 ans via le chemin des clandestins de Lampedusa. Installé en région parisienne chez un ami de son père, il cherche ces derniers temps à acquérir des papiers. Pour cela, il a acheté une fausse déclaration de perte de carte d’identité, ainsi qu’une fausse facture de téléphone. Après une première demande avortée dans le Val d’Oise, il a donc tenté le coup à Decazeville.

«Il a le mal du pays»

«Pourquoi Decazeville ? Parce que ces gens pensent que dans ces petites villes, mais assez grandes pour que ce type de formalité soit effectué rapidement, on pense que les agents n’y verront que du feu. Eh bien non», a expliqué le procureur Wolff. Arguant du fait que des terroristes usent de ce même stratagème, il a requis huit mois de prison. Le Tunisien a alors senti le sol se dérober. « Je regrette. Je ne suis pas là pour faire du mal à la France. Je voulais des papiers pour vite rentrer chez moi, au bled, voir ma mère qui est malade. Mettez-moi en centre de rétention et laissez-moi rentrer», implore-t-il. «Il a le mal du pays», plaide son avocat qui trouve la requête du procureur plutôt sévère. Les juges condamneront le prévenu à deux mois de prison ferme pour la falsification d’identité. Et deux mois de plus pour sa tentative de s’échapper lors de son interpellation. Une peine assortie de 5 ans d’interdiction du territoire. «Une procédure d’expulsion étant en cours, vous devriez rapidement rejoindre le centre de rétention», a expliqué le juge au prévenu, avant de le laisser rejoindre la Maison d’arrêt.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité