Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Cannabis, cocaïne, ecstasy : de nouveaux tests salivaires sur les routes aveyronnaises

Des kits nouvelles générations arrivent dans les brigades de police et de gendarmerie.

20 avr. 2017 / 15h16

Publicité

Ils arrivent. Dans les prochaines semaines, policiers et gendarmes aveyronnais auront à disposition de nouveaux kits salivaires capables de détecter en quelques minutes si un conducteur a consommé du cannabis, de la cocaïne, des opiacés, de l’ecstasy ou des amphétamines. Ces kits ont pour objectif de multiplier les contrôles visant les stupéfiants alors qu’en 2015 et selon les derniers chiffres de la Sécurité routière, 23 % des décès survenus lors d’un accident de la route impliquaient un conducteur ayant consommé de la drogue.

Outre les résultats, plus rapides à obtenir, c’est la procédure dans son ensemble qui est accélérée, dévoile Le Parisien. Plus de contrôle sanguin obligatoire jusqu’alors pour confirmer le premier test. Un second test salivaire pourra désormais être effectué sur place par la police ou la gendarmerie. En 2015, selon les derniers chiffres disponibles, seulement 118 476 contrôles de stupéfiants au volant ont eu lieu -contre 11 millions pour les tests d’alcoolémie-. 58 247 se sont révélés positifs.

Le premier trimestre de l’année 2017 affiche une baisse de 3,7% du taux de mortalité sur les routes de France, soit 28 personnes tuées en moins. Toutefois, selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), le mois de mars 2017 a enregistré une hausse des tués, puisque 266 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine, contre 255 en mars 2016, soit 11 décès de plus (+ 4,3%).

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité