Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Aéroport de Rodez : dopé par les nouvelles destinations estivales, le trafic redécolle

De janvier à fin août, le nombre de passagers a augmenté de plus de 10 %. De bon augure après l’inquiétante chute du trafic de ces dernières années.

13 sept. 2017 / 14h29

Publicité

L’aéroport international de Rodez Aveyron, le troisième de Midi-Pyrénées en terme de fréquentation, a connu, ces dernières années, une importante, pour ne pas dire vertigineuse chute de son trafic. Passant de plus de 156 000 passagers en 2012 à 70 000 passagers, en 2016. Soit une perte de plus de 50%.

Autant dire qu’il était grand temps de stopper l’hémorragie et de quitter cette zone de turbulences, qui commençait à devenir fortement inquiétante et dangereuse. C’est aujourd’hui chose faite puisqu’en cette fin de saison estivale, le premier bilan laisse apparaître une augmentation de plus de 10 % du nombre de passagers, de janvier à fin août. Une amélioration principalement due aux nouvelles destinations « soleil », mais également à un certain renouveau de la liaison intérieure, entre Rodez et Paris. Des chiffres et une évolution positive qui demandent, bien évidemment, confirmation, dans la durée.

De Milan à Southampton

La compagnie Eastern Airways, qui assure les vols en direction de la capitale, depuis le départ de la filiale d’Air France Hop !, a ouvert deux nouvelles lignes à destination de Milan (en juillet et août) et Southampton, dans le sud de l’Angleterre (de juin à août). Une expérience concluante. Quatre vols charters, deux à Venise, un à Malte et un à Madère, proposés par des tour-opérateurs, ont également permis d’acheminer 640 passagers supplémentaires.

Les vols de Ryanair à destination de Dublin (de juin à août) et Bruxelles-Charleroi (de fin mars à fin octobre) ont également enregistré une petite progression de l’ordre de 1 à 2 %. Ces liaisons ont notamment permis d’améliorer le nombre de passagers entrants.

Rodez-Paris : c’est mieux

Cette prometteuse embellie s’est, donc, également traduite sur le plan intérieur, une hausse de 5 000 passagers sur les vols Rodez-Paris étant enregistré, durant cette même période de janvier à fin août. « Quand nous connaissons des soucis techniques ou d‘équipages, nous essayons d’être les plus réactifs possible », souligne Clémence Perrot, la responsable marketing d’Air 12, la société gestionnaire de l’aéroport.

Au final, ces huit premiers mois d’activité permettent d’envisager l’avenir un peu plus sereinement. Et d’espérer atteindre l’objectif raisonnable de 80 000 passagers, d’ici la fin de l’année 2017.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité