Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Chasse au loup sur le Larzac : «Aucun animal n’a été vu»

Quatre agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCSF) ont procédé à une chasse nocturne au loup, de lundi soir à vendredi matin. L’opération s’est déroulée sur le terrain de l’éleveur de brebis Jean-Paul Scoquart, à Bengouzal, commune de Sainte-Eulalie de Cernon. Aucun animal n’a été vu.

19 mai 2017 / 17h11

Publicité

La nouvelle n’a été rendue publique que vendredi 19 mai, afin d’éviter une action de militants pro-loup. Selon François Giacobbi, de la chambre d’agriculture, quatre agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCSF) ont procédé à une chasse nocturne au loup, de lundi soir à vendredi matin. L’opération s’est déroulée sur le terrain de l’éleveur de brebis Jean-Paul Scoquart, à Bengouzal, commune de Sainte-Eulalie de Cernon. Aucun animal n’a été vu. A noter que la chasse a été suspendue mardi, pendant 24 h, pour des raisons réglementaires, après l’abattage d’un loup dans les Alpes. Car l’ONCSF a pu lancer cette chasse grâce à un récent arrêté ministériel autorisant l’élimination de deux loups supplémentaires (et pas davantage), par rapport aux dérogations prévues en début d’année. Depuis novembre dernier, le troupeau de Jean-Paul Scoquart a été victime de cinq attaques mortelles, dont quatre classées « loup non écarté », la dernière étant en cours d’analyse. Depuis le début de l’année, en Aveyron, 19 événements ont été classés «loup non écarté», tous situés dans le sud du département. Contre seulement 16 attaques «loup non écarté» en Aveyron, durant toute l’année précédente.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité