Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Fuite dans une cuve de méthanisation : 1000 litres de « digestat » répandus dans la nature

Du fait des forts volumes de pluie, la « fuite » de ces 1 000 litres d’engrais issu de la méthanisation de fumier, la semaine dernière à Rullac-Saint-Cirq, n’a eu aucune conséquence, selon pompiers et pêcheurs.

RODEZ /
10 févr. 2018 / 07h00

Publicité

L’unité de méthanisation du lieu-dit Parizot, à Rullac-Saint-Cirq, a été la semaine dernière victime de l’avarie de l’une de ses trois poches contenant un mélange appelé « digestat », dont 1 000 litres ont été répandus dans la nature.

« Dans une unité de méthanisation, quand le procédé est terminé et le gaz transformé en électricité, il reste le digestat, solide et liquide, qui est véhiculé dans des poches souples. L’une d’elles s’est fissurée et son contenu s’est répandu sur le terrain », explique la société Arkolia Énergies (qui a commercialisé l’installation) par le biais de son service de presse.

L’unité de méthanisation de Rullac, ouverte en janvier 2015, a pour type d’entrant unique 6 000 tonnes de fumier (et quelques déchets d’ensilage) et génère une puissance annuelle de 250 Kw. Le déversement a été constaté la semaine dernière par un pêcheur qui a prévenu les sapeurs-pompiers.

« Aucune mortalité piscicole »

« Ce digestat est ensuite utilisé comme engrais », explique la société Arkolia Énergies, qui évoque un « incident exceptionnel ». La société de pêche de l’Aveyron affirme que l’incident « n’a eu que peu d’impact au vu des volumes d’eau actuels ». Même analyse pour les pompiers, qui n’ont, au cours de leurs vérifications, « constaté aucune mortalité piscicole ». Sollicité, l’exploitant du site est resté injoignable mercredi.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité