Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Rodez : Le café du marché invite à « bruncher » tous les 15 jours

Avec son commerce, ouvert il y a un peu plus de trois ans, Marie-Christine Navarro renoue avec l’histoire liant la torréfaction du café au marchés.

13 nov. 2017 / 07h00

Publicité

Tous les 15 jours, le samedi après le marché, Marie-Christine Navarro et sa fille Caroline Frysinhes invitent les gourmets à une pause gourmande. Cette pause spéciale consiste en un « brunch ». Un petit-déjeuner tardif qui tient lieu de déjeuner (c’est une contraction des mots anglais breakfast et lunch).

Cette spécialité (assez rare en Aveyron) n’est que la cerise sur le gâteau de cet établissement d’abord spécialisé dans la torréfaction des cafés. Des crues provenant du monde entier et vendu au kilo ou à déguster sur place. Idem pour les thés.

Marie-Christine Navarro n’est pas une commerçante comme tant d’autres. « Depuis 2009, je vendais des cafés sur les marchés. Il y a un peu plus de 3 ans, je me suis installée ici, rue du Bal. Entre l’expérience du marché et ma mère qui était commerçante à Rodez, il était normal que je devienne commerçante sédentaire », explique la patronne du Café du marché.

Comme sur le marché, elle a donc commencé par la torréfaction du café.

Un commerce familial

Est venue ensuite la vente des thés. Le succès aidant, elle agrandit son établissement en proposant de l’épicerie fine, des accessoires autour du thé et du café (théière, tasses...).

« Comme le local s’y prêtait, je me suis lancée dans ces opérations », confie Marie-Christine Navarro. L’activité fonctionne tellement bien que la gérante a fait appel à sa fille, qu’elle a débauchée de son travail. « Caroline était responsable qualité hygiène environnement dans une boîte de précision. Aujourd’hui, elle s’occupe des préparations sucrées et des brunchs », ajoute la responsable.

La petite entreprise de Marie-Christine Navarro fonctionne à plein régime. Elle compte aujourd’hui quatre salariés dont la gérante.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité