Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Le rugby aveyronnais pense toujours à Florian Butet

Victime d’une hémorragie interne, il y a quinze jours sur la pelouse de Cahors, le jeune rugbyman du Sporting a été replongé dans un coma artificiel la semaine passée. Et plus que jamais, le rugby aveyronnais et pas seulement vient au soutien de Florian Butet.

20 mars 2017 / 15h40

Publicité

Certes, il y a le terrain et l’obligation de jouer. Il y a également les résultats, qui font mal à la tête comme la défaite subie par Decazeville à Castelsarrasin dimanche ou encore celle de Rodez à Valence-d’Agen. Mais il y a surtout Florian. Le jeune troisième ligne (21 ans) du Sporting est toujours hospitalisé après avoir été victime d’une hémorragie interne suite à l’éclatement d’un rein, il y a quinze jours sur la pelouse de Cahors.

La semaine passée, ce pur produit de la formation decazevilloise a été replongé dans un coma artificiel. A l’hôpital de Cahors, les visites sont désormais proscrites.

La Fédération a été mise au courant

Mais personne dans le monde du rugby aveyronnais ne l’oublie. Et même au-delà des frontières. La Fédération a été mise au courant de ce malheureux accident. Et les clubs des départements voisins ont apporté leur soutien au SCD. « Tout le club est perturbé en ce moment, les joueurs et ses copains de l’équipe réserve en premier lieu », souffle Jean-Luc Delaneau, le président du Sporting.

Pendant ce temps-là, partout où le ballon ovale est roi, on pose cette même question : « Et le p’tit Butet, comment il va ? » Pas au mieux. Mais plus que jamais, le rugby aveyronnais, et pas seulement, poussera en mêlée derrière lui.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité