Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Challenge Vaquerin : feu d’artifice aujourd’hui à Rodez avec Castres contre Sale

TARN /
12 août 2017 / 12h00

Publicité

Le stade Paul-Lignon ne compte plus les fois où il a été le théâtre de belles joutes ovales... Que ce soit avec l’équipe sang et or, avec des phases finales de championnats nationaux ou avec des sélections internationales.

Malgré cet amour fou pour le rugby, l’enceinte de la rue Vieussens n’a toutefois jamais accueilli le challenge Vaquerin. Il faudra bientôt conjuguer ce constat au passé puisque la 24e édition a décidé de franchir le Lévezou et ne plus se limiter aux rives du Tarn. Elle va poser ses crampons sur les berges de l’Aveyron. Né à Camarès en 1994, le challenge Vaquerin entre ainsi en mêlée au cœur du chef-lieu aveyronnais.

Après Lacaune voilà une semaine et Saint-Affrique hier soir, le millésime 2017 clôture sa tournée cet après-midi au stade Paul-Lignon avec deux belles affiches : Rodez (F1) - Tarbes (F1 élite) à 17 heures, puis Castres (Top 14) - Sale (1re division anglaise) à 19 heures.

Après avoir frappé à la porte du Vaquerin durant trois ans, Jean-Paul Barriac est « heureux » que son vœu a été exaucé : « C’est pour nous une belle opportunité d’être associé à cet événement qui fait partie du paysage estival ». Et le président du SRA de préciser qu’il est « pleinement conscient » de l’enjeu : « Il s’agit de lancer la saison de rugby à Rodez et de montrer que notre club est capable de répondre présent sur des rendez-vous d’envergure. Afin, à la fois d’être légitime auprès de la FFR pour accueillir des matches de phase finale et de... poursuivre l’aventure qui commence avec le Vaquerin ! ». En clair, Jean-Paul Barriac est prêt à transformer l’essai...

Rodez-Tarbes en lever de rideau

Sur le plan purement sportif, cet après-midi ruthénois a de quoi séduire. Alors que Castres - Sale pourrait être l’affiche d’un quart de finale de coupe d’Europe, le lever de rideau ne manque pas d’attrait également. Dès 17 heures, Rodez défie ainsi Tarbes, qui fréquentait la Pro D2 voilà peu encore et qui œuvre dans la poule élite de Fédérale 1. à un mois pile poil des trois coups du championnat, le 10 septembre contre Trélissac à domicile, la montée en puissance continue.

« Le premier amical face à Aubenas (défaite 40-31) à Millau a montré que nous ne sommes pas encore en place sur tout, analyse Arnaud Vercruysse. Rien de très surprenant. Si le point noir a été les errements défensifs avec quelques approximations, j’ai vu de très bonnes choses au niveau de l’animation offensive avec cinq essais, dont trois ont été le fruit d’une multitude de temps de jeu. Le groupe progresse et les gars savent qu’ils sont attendus sur certains thèmes contre Tarbes. Un tiers de l’effectif a été renouvelé ; il faut donc du temps et de la patience ».

Les dix recrues de Rodez : Bastien Bourgade (ailier, Saint-Jean-d’Angély, F1), Cyril Hedry (piliers, espoirs Mont-de-Marsan), Clément Baldy-Martin (arrière ou demi d’ouverture, Valence-d’Agen, F1), Benoît André (talonneur, Decazeville, F2), Davy Chiffre (demi-de-mêlée, Albi, Pro D2), Archil Bezhiashvili (pilier, Vannes, Pro D2), Yoan Gaune (2e ligne, Tricastin, F2), Julien Mazet (centre, Nevers, F1 élite), Jamie Swanson (3e ligne, Dax, Pro D2), Soufiane Saïd (pilier, Aix-en-Provence, F1 élite).

Tarifs : 15€ pour les deux matches, gratuit pour les moins de 14 ans. Repas : 14€ servi à partir
de 20 h 30 à la Maison du rugby. Ouverture des portes à 15 heures.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité