Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Les cheminots se mobilisent pour sauver la ligne Rodez-Millau

Un rassemblement est prévu, samedi à 11 heures en gare de Rodez, à l’appel de la CGT cheminots.

22 sept. 2017 / 10h14

Publicité

Samedi, à partir de 11 heures, la CGT cheminots appelle à un rassemblement en gare de Rodez. Le syndicat entend dénoncer, notamment, « la dégradation des services ferroviaires en Aveyron et la fermeture de la ligne Rodez-Millau ». « La circulation des trains devrait s’arrêter le 9 décembre prochain. Cette ligne a pourtant vu sa fréquentation fortement progresser ces derniers mois. Cette ligne joue un rôle particulier au sein du nouveau périmètre régional d’Occitanie (...) elle est un maillon essentiel pour de nouvelles relations ferroviaires à créer en Occitanie. »

Par ailleurs, l’infrastructure de cette ligne Rodez-Millau est à bout de souffle, déplore le syndicat. Dans un autre temps, la CGT dénonce les suppressions « de dernières minutes qui explosent en Midi-Pyrénées, depuis le mois d’août. Les lignes Rodez-Millau, Rodez-Brive et Rodez-Toulouse ne sont pas épargnées. La faute à un parc contraint mais surtout à des effectifs “conduites” restreints. »

Pour garder « l’attractivité du transport collectif ferroviaire face à l’usage de la voiture individuelle », les cheminots demandent la mise en circulation de trains rapides (moins de deux heures entre Rodez et Toulouse), qui après avoir desservi les gares aveyronnaises, soient directs entre Albi et Toulouse. Aussi, « depuis le 2 juillet, la SCNF a mis en place une nouvelle grille horaire entre Rodez et Brive. Celle-ci entraîne une dégradation de l’offre vers Paris ». La CGT demande à revoir les horaires sur cette ligne.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité