Je m'abonne Je me connecte

Déja inscrit ? Connectez-vous

Fermer
Veuillez patienter ...
Erreur d'identification
Mot de passe oublié?

Suivez le parcours de quatre étudiants étrangers à Rodez

Cette année, quatre étudiants étrangers vont intégrer le lycée Louis-Querbes. Découverte d’une autre culture, apprentissage d’une nouvelle langue : ces lycéens venus des quatre coins du monde confient leurs premières impressions.

RODEZ /
14 sept. 2017 / 07h00

Publicité

Venus de deux continents, Amérique et Asie, ils se retrouvent à Rodez pour passer, ensemble, une année scolaire en immersion en France. Loin des clichés véhiculés à l’étranger, Valéria, Aijana, Isabel et Gabriel sont arrivés en Aveyron il y a un peu plus d’une semaine. Par le biais de l’organisme Nacel, ces jeunes ont été sélectionnés dans leur pays d’origine pour leur niveau scolaire et la maîtrise du français. « Ce séjour est le meilleur moyen pour eux de devenir bilingue, explique Emmanuelle Vaissière, responsable du service d’accueil en France. Ces élèves suivront leur scolarité au lycée Louis-Querbes. »

Tous seront régulièrement suivis, tout au long de leur année scolaire pour évaluer leurs progrès, répondre à leurs attentes ou faire face à leurs éventuelles difficultés.

Pour Aijana, 17 ans, venue du Kirghizistan, étudier pendant un an en France représente une opportunité unique de « découvrir une nouvelle culture, d’approfondir mes connaissances » et de valoriser son diplôme. à ses côtés, deux lycéennes originaires du Mexique, Isabel et Valéria, toutes deux âgées de 16 ans. Elles sont arrivées en France pour la première fois il y a quelques jours. Avec dans l’espoir d’apprendre une nouvelle culture, mais également « d’acquérir une autonomie, une indépendance mais également une ouverture d’esprit ».

Histoire de France

Quelles sont leurs premières impressions de la France et de l’Aveyron ? « Moi ce qui me marque, c’est la politesse française, souligne Aijana avec un léger accent. « La culture est très riche aussi, comme l’histoire de France. » Pour certains, comme les deux étudiantes mexicaines Isabel et Valéria, « les paysages et le froid » ont été marquants. « C’est vraiment différent de notre pays d’origine », sourient les deux jeunes filles, aux côtés de Gabriel, jeune Colombien de 15 ans.

Cette année en France, « est une véritable plus-value pour eux, souligne Emmanuelle Vaissière. Une fois rentrés dans leur pays d’origine ils pourront valoriser leur expérience. Et puis, ils auront acquis une autonomie indispensable ensuite dans la recherche d’un emploi. Les entreprises sont attachées à ces profils. Mais c’est avant tout une expérience unique qu’ils vont vivre cette année ».

Carnet de route

Tout au long de leur année scolaire, nous avons proposé à ces quatre jeunes de les suivre, à travers un rendez-vous mensuel à paraître dans nos colonnes, dans leur apprentissage de la langue, dans leur appréhension de la culture française, de son histoire, mais également dans leur quotidien, loin de leur foyer d’origine.

Un carnet de route écrit par de jeunes lycéens étrangers qui porteront un regard différent sur l’Aveyron et ses habitants.

Publicité

iframes

Publicité

LE FIL INFO AVEYRON
iframes
Suivez-nous
SORTIR
LES DOSSIERS
INSOLITE

Publicité