La Maurenque fait le mur pour de bonnes causes

  • Les bénévoles de l’association ont déjà bâti plus de 200 mètres de murs entre Sainte-Croix et Marin.
    Les bénévoles de l’association ont déjà bâti plus de 200 mètres de murs entre Sainte-Croix et Marin. Reproduction Centre Presse
Publié le , mis à jour

Avec la seule envie de faire quelque chose et de la bonne volonté, l'association de la Maurenque a réussi à fédérer autour d'elle. Elle s'intéresse aussi bien à la sauvegarde du patrimoine qu'à la valorisation des paysages.

L’association de la Maurenque, un hameau situé sur la route qui relie Sainte-Croix à Marin, à moins de 10 km de Villefranche, a organisé une brocante et un vide-greniers à la salle communale de Marin. Mais là n'est pas forcément le plus important... quoique. 
"C’est la première manifestation importante que nous organisons. Nous comptons sur un soutien le plus large possible pour souligner l’engagement et la motivation exceptionnelle de tous les bénévoles de notre association en mettant en évidence l’importance que revêt cette manifestation pour le financement des objectifs que nous souhaitons atteindre, explique, enthousiaste, Daniel Delpech. Nous ne bénéficions d’aucune subvention. Ce sont exclusivement des dons privés qui soutiennent nos actions sur le terrain".

L'envie de faire quelque chose

L’association de la Maurenque est née il y a moins de deux ans. C’est l’histoire d’une rencontre entre Daniel Delpech, actuel secrétaire, et Paul Teyssèdre, président fondateur, décédé peu de temps après. Leur leitmotiv : "Et si on faisait quelque chose ?!".
Le pari est devenu une réalité. "On milite, sans la moindre prétention, pour une conduite citoyenne, se réjouit cet Aveyronnais d’adoption. C’est gratuit, on n’a pas beaucoup de moyens financiers, mais on peut compter sur l’amitié et les bras".
Et l’intéressé de lâcher, non sans fierté légitime : "On a réussi à fédérer 100 % des habitants du hameau, 100 % des propriétaires riverains qui ne résident pas là et tous les élus du coin, les nouveaux comme les anciens".

70 adhérents

Forte de 70 adhérents, cette jeune association a donc vu le jour à l’initiative des anciens de la commune, s’appuyant sur une idée maîtresse : "Devons-nous laisser notre patrimoine se détériorer ?". "Nous avons décidé, tous ensemble et avec énormément de courage, de redonner à notre campagne son beau visage d’autrefois, répond Daniel Delpech. Mais aussi de remettre au goût du jour des arbres fruitiers et des plantes de variétés anciennes et robustes".

Objectifs variés

Les objectifs sont donc très variés : la préservation du patrimoine, la restauration de murs et l’embellissement du cadre bâti et paysager, la valorisation de l’espace rural en redonnant à la campagne une dynamique ornementale, ainsi que la promotion de l’art en général. Le vice-président Robert Teyssèdre et ses amis ont déjà planté des vieilles espèces de pommiers, de poiriers et de pruniers, élevé plus de 200 mètres de murs, restauré une mare et une jardinière "pleine terre". Tout en continuant à manier la pierre, ils envisagent de planter une haie colorée quatre saisons de 60 mètres... Les chantiers ne manquent pas !  

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Sainte-Croix

950000 €

Entre Albi et Gaillac et à 50 min de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Au cœu[...]

45000 €

Situé sur les berges du Tarn, très beau terrain de 4300 m² environ, arboré [...]

368000 €

Construite en pierre sèches au XVIIIème, grande demeure restaurée, à 6 minu[...]

Toutes les annonces immobilières de Sainte-Croix
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?