Firmi : la maison s'effondre sur son propriétaire handicapé

  • Les pompiers ont mis en place un périmètre de sécurité autour de la maison.
    Les pompiers ont mis en place un périmètre de sécurité autour de la maison. François Cayla/Centre Presse
  • Des poutres et des gravats sont tombés juste à côté du lit médicalisé du propriétaire qui s'en sort avec quelques égratignures.
    Des poutres et des gravats sont tombés juste à côté du lit médicalisé du propriétaire qui s'en sort avec quelques égratignures. François Cayla/Centre Presse
  • La maison est totalement déstructurée.
    La maison est totalement déstructurée. François Cayla/Centre Presse
Publié le , mis à jour

Vendredi, sur les hauteurs de Firmi, une vieille bâtisse s’est en partie effondrée au pied du lit d’un vieux monsieur de 92 ans, handicapé de surcroît, qui s’en tire finalement avec seulement quelques égratignures.

Il était environ 6 h 30, vendredi matin, quand une partie d’une maison d’habitation située au lieu-dit La Paret, sur les hauteurs de Firmi, en bordure de la route départementale 11, en direction de Saint-Christophe, s’est effondrée sur son propriétaire, alors paisiblement endormi dans son lit. Par on ne sait trop quel miracle, le plus gros de l’effondrement s’est localisé au pied du lit de "Bébert" Guth, 92 ans, qui vit là, seul, depuis une dizaine d’années et le décès de son épouse.

Pas de panique

Sans s’affoler le moins du monde, après avoir été bien sûr réveillé par le vacarme de l’effondrement, le nonagénaire, bien connu localement pour avoir animé à l’accordéon quantité de petits bals du 3e âge dans le Bassin, s’est saisi de son téléphone portable pour appeler sa fille. Cette dernière a immédiatement alerté les sapeurs-pompiers, qui se sont rendus sur place pour d’abord secourir l’unique occupant de la maison.
Ce dernier les attendait sans paniquer, assis sur son lit, dans l’impossibilité de bouger seul en raison d’une infirmité qui l’oblige à ne se déplacer qu’en fauteuil roulant. Hormis quelques petites plaies superficielles au niveau de la tête, le vieil homme ne présentait apparemment aucune blessure particulière. Il a cependant été évacué vers l’hôpital de Decazeville pour y subir divers examens d’usage. Les secouristes se sont ensuite attachés à sécuriser la maison, dont l’état de vétusté encore accentué par cet effondrement ne laisse pas vraiment de doute sur sa démolition dans les prochains jours.

Arrêté de péril

À moins que la structure ainsi fragilisée ne finisse par s’effondrer d’elle-même. Une hypothèse que les sapeurs-pompiers n’étaient pas loin de privilégier au regard de l’aspect totalement déstructuré de la maison et de l’inclinaison suspecte de certains murs encore debout. En attendant, la commune de Firmi a délimité hier un périmètre de sécurité après avoir pris un arrêté de péril qui interdit de s’approcher de l’édifice.
Encore sur les lieux en milieu de matinée, la fille du propriétaire mesurait l’étendue des dégâts, sans en être particulièrement surprise : "Cela fait des années que je dis à mon père de quitter cette maison, mais il n’a jamais voulu. Et pourtant, sans parler du fait qu’il vivait seul à 92 ans tout en étant handicapé, on était de plus en plus inquiet quand on voyait les fissures qui s’écartaient de plus en plus sur les murs de derrière. Ça devait sans doute arriver."
Il n’en reste pas moins qu’à quelques mètres près, ce qui « devait sans doute arriver » aurait tout aussi bien pu se terminer par un drame.

F. C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Firmi

235000 €

Firmi : Petit collectif de 4 appartements de type 3 : 2 en rez-de-chaussée [...]

138000 €

Beaux volumes pour cette grande maison familiale avec terrain plat et clôtu[...]

69900 €

Nous proposons cette villa avec 2 chambres et une large terrasse de belle p[...]

Toutes les annonces immobilières de Firmi
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?