Tourisme

La transhumance revient sur l'Aubrac le 26 mai

  • La grande fête du pastoralisme attire chaque année des milliers de personnes.
    La grande fête du pastoralisme attire chaque année des milliers de personnes. Archives Centre Presse / Archives Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

L'événement phare du plateau de l'Aubrac devrait encore réunir quelque 20 000 personnes pour accompagner les vaches à l'estive.

De la Saint-Urbain à la Saint-Géraud. Du 25 mai au 13 octobre, c'est la tradition de la transhumance sur le plateau de l'Aubrac. Les coutumes, un temps oubliées, sont redevenues à la mode depuis quelques années. Et le jour de la montée des bêtes à l'estive, quelque 20 000 personnes emboîtent maintenant le pas aux troupeaux pour un grand bol d'air pur et de gastronomie aux confins du département. 

L'association Traditions en Aubrac dévoile sur son site le programme de l'édition 2013. La journée du 26 mai débutera vers 10h30 à Aubrac avec la présentation des troupeaux qui se prolongera jusque dans l'après-midi. Les plus aguerris pourront bien sûr partir à la rencontre des bêtes, savamment apprêtées, sur les chemins. 
La gastronomie ne sera pas oubliée avec le déjeuner montagnard et la Nuit de l'Aubrac. Samedi 25 et dimanche 26 se tiendra aussi le salon du terroir Aubrac animé par des groupes folkloriques et un marché de produits régionaux. L'ensemble de la filière agricole sera évidemment représentée avec des stands sur l'élevage, les labels de qualité, l'enseignement...
L'association a également prévue une journée découverte de l'Aubrac en randonnée (2h) avec des guides, jeudi 23 mai. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Saint-Chély-D'aubrac

59500 €

Au coeur de l'Aubrac, à moins de 10 min du village d'Aubrac ,et à 5 min de[...]

9800 €

Terrain de loisir situé à Bonnefon, juste après Saint-Chély-d'Aubrac.Terrai[...]

119000 €

Exclusivité ! à 10 min de St Chély d'Aubrac et de Nasbinals, au milieu des [...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Chély-D'aubrac
Réagir