Laguiole

Laguiole: Jeune Montagne dévoile ses atouts

  • Manuel Cantos (centre), le président de la CCI a été accueilli par les responsables de Jeune Montagne.
    Manuel Cantos (centre), le président de la CCI a été accueilli par les responsables de Jeune Montagne. Centre Presse - Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les responsables de la CCI ont visité l'entreprise Jeune Montagne pour mieux s'imprégner du tissu économique local. 

 Le président de la CCI Manuel Cantos et Patricia Fontanié, directrice générale adjointe, ainsi que Christiane Martin, administrateur pour le Nord Aveyron et Claude Jouve, de la communication, sont venus à la rencontre de l’entreprise Jeune Montagne et des élus de la communauté de communes Aubrac-Laguiole.  Les rencontres territoriales mises en place par la Chambre de commerce et d’industrie de l’Aveyron s’inscrivent dans une démarche de proximité avec les entreprises et les élus pour rencontrer, informer et écouter.
C’est dans le nouveau bâtiment de l’Union Jeune Montagne situé à la zone d’activité de la Poujade que Gilbert Cestrières, le président,  a tout d’abord présenté les produits fabriqués à Laguiole : le laguiole AOP, l’aligot de l’Aubrac et la tome fraîche de l’Aubrac. Ces trois produits phares sont issus de la collecte de quelque 14 millions de litres de lait par an sur 76 exploitations réparties sur la zone d’appellation. Et ce sont 85 salariés qui collectent et transforment quotidiennement le lait et fabriquent pas moins de 2 500 tonnes de produits traditionnels de l’Aubrac pour un chiffre d’affaires en constante progression.
Le directeur Bernard Robert a souligné qu’avec un cahier des charges exigeant pour le laguiole AOP, Jeune Montagne s’inscrit dans une démarche d’agriculture ultra-qualitative. Et si seulement 6 % des exploitants agricoles de l’Aubrac sont des laitiers, Jeune Montagne leur assure un prix d’achat du litre de lait bien supérieur à la moyenne nationale.
De plus, le rapprochement avec la coopérative de Thérondels, qui bénéficie d’un vrai bassin laitier et aujourd’hui de la "logistique" de Jeune Montagne, permet de diversifier et d’élargir l’offre. Le chiffre d’affaires sur le site de Thérondels, en nette progression, conforte les dirigeants de Jeune Montagne dans leur quête de valorisation du territoire. Aussi, le rachat de l’Ecir en Aubrac complétera l’offre fromagère.
L’Union Jeune Montagne, c’est encore la structure Aubrac Aligot qui réalise des aligots "géants" pour les fêtes de village et rassemblements divers avec des équipes qui se déplacent dans la région et dans toute la France. Pour terminer cette rencontre, toute la délégation a pu visiter le nouveau bâtiment.

Réagir