Maison d'arrêt de Rodez: des brumisateurs pour "prévenir les situations d'émeute"

  • La Garde des Sceaux, Christiane Taubira, lors de l'inauguration de la maison d'arrêt de Rodez.
    La Garde des Sceaux, Christiane Taubira, lors de l'inauguration de la maison d'arrêt de Rodez. JAT/Centre Presse
Publié le , mis à jour

Venue inaugurer la maison d'arrêt de Rodez, la Garde des Sceaux, Christiane Taubira a répondu à l'émotion suscitée par la présence de brumisateurs dans la cour de promenade. Selon elle, de tels équipements permettent aussi de prévenir les émeutes, facilitant ainsi le travail des surveillants.

Christiane Taubira a du caractère, ce n’est un secret pour personne. Notamment pour les membres de son cabinet ou les députés de l’opposition qui l’ont affronté dans l’hémicycle du Palais Bourbon lors du débat sur le mariage pour tous. Hier matin à la prison de Rodez, elle a encore fait preuve de ce fameux caractère. À la question de savoir si Rodez était une "prison de luxe" comme s'en sont émus certains surveillants, la Garde des Sceaux n’a pas mâché ses mots.

Des brumisateurs pour prévenir les émeutes

S’agaçant contre celles et ceux qui ne sont jamais contents mais qui ne participent pas aux discussions ni ne signent les accords, elle a justifié, par exemple, la présence de brumisateurs dans la cour de promenade. "Par grande chaleur, ces brumisateurs permettront aux détenus de se rafraîchir, évitant ainsi que les esprits s’échauffent et que cela crée des situations d’émeute au sein de l’établissement qui rendraient le travail des surveillants très difficile."

 

En quelques photos, la visite de Christiane Taubira sur twitter


Ludovic Mouly, président du conseil communautaire du Grand Rodez

 

 

Les anti-mariage pour tous, ce matin à l'arrivée du Garde des Sceaux, et un peu plus tard dans la journée

 

 

D'un jeune conseiller national de l'UDI, peu après 13heures devant la préfecture de Rodez.

 

XR
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?