Justice

Assises de l'Aveyron: l'avocat général requiert 16 ans de réclusion criminelle

  • L'avocat général, Isabelle Faure.
    L'avocat général, Isabelle Faure. José A. Torres/Centre Presse / José A. Torres/Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Au troisième jour du procès de Bernard Maire, accusé de viols et d’agressions sexuelles sur les deux enfants de son ex-compagne âgés alors de moins de 15 ans, l'avocat général a requis 16 ans de réclusion criminelle assortie d'un suivi socio-judiciaire de 10 ans. 

"Homosexualité refoulée"

Mardi, durant l’après-midi, l’accusé était revenu sur les faits - qu'il reconnait en partie - qui se seraient déroulés à Saint-Félix-de-Sorgues, entre 1998 et 2002. Evoquant son "homosexualité refoulée", l'homme âgé de 63 ans, avait fait part à la cour de ses "remords" et de sa "honte".  

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir