Tourisme

Voyage : de Bozouls aux Ameriques en camping-car

  • Loja, une des villes les plus ancienne de l'Equateur, située à 2100 mètres d’altitude.
    Loja, une des villes les plus ancienne de l'Equateur, située à 2100 mètres d’altitude. Hugo Wilk / Hugo Wilk
  • La famille Wilk à Bozouls avant leur départ en septembre 2013.
    La famille Wilk à Bozouls avant leur départ en septembre 2013. Myriam Laffont / Myriam Laffont
  • Anne-Paule, Hugo et Rémy dans les dunes non loin de la Lagune de Huacachina, au Pérou.
    Anne-Paule, Hugo et Rémy dans les dunes non loin de la Lagune de Huacachina, au Pérou. Rémy Wilk / Rémy Wilk
Publié le / Modifié le S'abonner

Il y a un an, Anne-Paule, Stéphane et leurs fils ont largué les amarres, quitté leur hameau de Bozouls et leurs jobs pour sillonner les Amériques en camping-car. Un périple de 100 000 kilomètres en 3 ans.

Cela fait un an que la famille Wilk sillonne les Amériques avec son camping-car, Capucin. Partis en septembre dernier, Rémy (11 ans), Hugo (8 ans) et leurs parents Anne-Paule et Stéphane voguent d'un pays à l'autre en quête de découvertes, de rencontres, de partage. Un périple qu'ils relatent au quotidien sur leur blog

Arrivée au port de Zárate, en Argentine la petite famille a depuis, mis le cap sur la Terre de Feu et Ushuaïa, est remontée vers le Chili avant de faire halte, un quasi-pèlerinage, à Pigüe, l’Eldorado mythique des Aveyronnais partis à la fin du XIXe s’installer dans la pampa argentine.

Comme une évidence

Suivront le Mexique, la côte ouest des États-Unis, l’Alaska, le Canada et la côte est. Installés dans un coquet hameau de Bozouls, Anne-Paule, 41 ans, et Stéphane Wilk, 40 ans, ne sont pourtant ni globe-trotters ni camping-caristes. Tout au plus mordus de moto, ont-ils exploré de fond en comble l’Hexagone en deux roues et fait récemment leur baptême de l’air, s’envolant pour le Portugal, dont est originaire Anne-Paule.

Le déclic s’est produit il y a six ans, devant le petit écran et la diffusion d’un reportage sur une famille faisant le tour du monde. C’est une révélation, une évidence et une nécessité pour Stéphane. Un jour, ils partiront, comme ces familles contactées sur le forum en ligne des voyageurs. "Il ne nous arrivait plus rien, la routine. Après 20 ans de boulot, on doit profiter de la vie, faire une coupure, sortir de la routine, vivre. Sinon, on ne fait plus rien. Il faut savoir se lancer. "  

Loja, une des villes les plus ancienne de l'Equateur, située à 2100 mètres d’altitude.
Loja, une des villes les plus ancienne de l'Equateur, située à 2100 mètres d’altitude. - Hugo Wilk

Petites et grandes économies font bien ici les grands torrents

Stéphane est veilleur de nuit et Anne-Paule travaille dans l’informatique. Deux smicards économes au train de vie sobre et astucieux. "On n’a pas de gros besoins et on évite le superflu. Depuis 20 ans, on met de l’argent de côté." À l’ombre d’une belle église inscrite aux monuments historiques, la maison de pierres retapée par Stéphane est chauffée au poêle à bois, les toilettes sont alimentées par l’eau de pluie et dans le jardin, le four à pain ne désemplit pas après la fournée. Petites et grandes économies font bien ici les grands torrents. "Si on veut, on peut" est la devise d’un déterminé comme Stéphane. C’est donc confiant que le veilleur de nuit a donné sa démission mi-août - "Je suis un manuel et un travailleur, je trouverai toujours quelque chose au retour" - ; qu’Anne-Paule prend un congé sabbatique ; que les motos sont vendues, "avec un petit pincement au coeur". Le camping-car est acheté, la maison louée, l’inscription au Cned faite pour les enfants, les billets réservés, la route sommairement tracée. "On veut prendre le temps, le vivre pleinement, aller à la rencontre des gens et derrière les cartes postales".

"Vous avez tout compris de la vie"

Après 22 ans de vie commune, Anne-Paule et Stéphane se sont mariés en mars dernier. Ils ont annoncé ce jour-là, à leur famille, leur décision de quitter leurs jobs, la France, la routine, et de partir trois ans dans les Amériques en camping-car. Inquiétudes et enthousiasmes en réaction, bien sûr. "Ma belle-soeur nous a dit “Vous avez tout compris de la vie” et mes petits frères ont immédiatement envisagé de nous retrouver là-bas." Une retrouvaille avec un des petits frères est déjà calée au Pérou. "Il y en avait plein qui voulaient venir avec nous ! Donner l’envie aux autres, leur montrer que c’est possible sans être Crésus, c’est aussi ça notre aventure !"

Anne-Paule, Hugo et Rémy dans les dunes non loin de la Lagune de Huacachina, au Pérou.
Anne-Paule, Hugo et Rémy dans les dunes non loin de la Lagune de Huacachina, au Pérou. - Rémy Wilk

Myriam Laffont
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

109600 €

A seulement 4 km de Bozouls, en direction de Gabriac et à 13 km d'Espalion.[...]

485000 €

Maison de caractère entièrement rénovée, avec piscine et pool house sur un [...]

480 €

Appartement T3 avec un grand parking collectif ombragé et un petit jardin p[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir