Grand Rodez Ruthénois

Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France

  • Christophe Recoules remporte le titre pour la quatrième fois. Gaël Issaly et Alain Vigouroux complètent le podium.
    Christophe Recoules remporte le titre pour la quatrième fois. Gaël Issaly et Alain Vigouroux complètent le podium. Jean-Louis Bories -
  • Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France
    Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France Jean-Louis Bories -
  • Avec 450 quilles abattues, Christophe Recoules réalise son meilleur résultat en championnat de France induividuel.
    Avec 450 quilles abattues, Christophe Recoules réalise son meilleur résultat en championnat de France induividuel. Jean-Louis Bories -
  • Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France
    Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France Jean-Louis Bories -
  • Egalement licencié à Sébazac, Gaël Issaly termine sur le deuxième marche du podium.
    Egalement licencié à Sébazac, Gaël Issaly termine sur le deuxième marche du podium. Jean-Louis Bories -
  • Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France
    Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France Jean-Louis Bories -
  • Christophe Recoules n’a pas pu retenir son émotion une fois ses filles dans les bras.
    Christophe Recoules n’a pas pu retenir son émotion une fois ses filles dans les bras. Jean-Louis Bories -
  • L'équipe de Sébazac au grand complet.
    L'équipe de Sébazac au grand complet. Jean-Louis Bories -
  • Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France
    Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France Jean-Louis Bories -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Sébazacois est devenu champion de France individuel pour la 4e fois de sa carrière, hier, devançant son coéquipier Gaël Issaly. Le tout à domicile et dans une chaude ambiance.

Inconsolable de bonheur. Hier, sur les coups de 19 heures, lorsque la dernière quille est tombée en même temps que les verdicts, l’effusion n’a pas laissé de place au doute. Des larmes de joie, des embrassades et des félicitations à ne plus savoir qui remercier: Sébazac venait d’accomplir un rêve et pas n’importe lequel. Celui de sacrer, et à domicile, l’un de ses quilleurs, d’en placer un autre sur la deuxième marche du podium, le tout dans une ambiance bouillante et une organisation -en duo avec Bezonnes- sans faille. Difficile de faire mieux. Alors l’heureux élu, Christophe Recoules, a relâché la pression. Pourtant le bonhomme a l’habitude, lui qui avait déjà soulevé le trophée suprême à 3 reprises (1994, 2004, 2005). Toujours est-il qu’il a laissé ses yeux s’humidifier en même temps qu’il se faisait happer par les bras de ses coéquipiers. Ceux d’un Yves Pagès, lui aussi ému aux larmes autant "par le résultat que pour l’ensemble des bénévoles et leur investissement"; ou ceux d’un Gaël Issaly qui, jusqu’à la dernière partie, aura cru en un premier sacre. Car, oui, contrairement à son prédécesseur Daniel Alaux (Rodez), 7e hier, Christophe Recoules a bien dû attendre l’ultime instant avant de laisser éclater sa joie. Et batailler ferme.

"C’est une machine"

Mais on ne gagne pas pour la 4e fois le Graal du quilleur sans maîtriser un temps soit peu ses émotions. "C’est une machine" dira d’ailleurs Gaël Issaly. Bien loin de tout regret malgré plusieurs parties passées en tête, il avouera même dans la foulée: "Quand tu as Recoules derrière, tu ne peux rien. Contre un grand joueur comme ça..."

À 51 ans, Christophe Recoules n’en a donc pas encore fini. Mais il lui sera peut-être difficile de faire mieux qu’hier. Avec 450 quilles abattues, le Sébazacois a en effet d’ores et déjà accompli son meilleur résultat au cours d’un championnat de France individuel. Mais surtout, il a rejoint dans l’histoire de ce sport le regretté Jean Sonilhac, dernier joueur à s’être imposé chez lui, à Espalion en 1968. "En vieillissant, je me bonifie", se marrait-il en guise de conclusion. La concurrence est prévenue. Hier, elle n’a pas pu grand-chose face au train d’enfer mené par les deux Sébazacois. Alain Vigouroux (Inières) a été le seul à suivre la cadence, décrochant une belle 3e place, à seulement 7 quilles du vainqueur. Le Bozoulais Jean-Baptiste Mouysset et le Ruthénois Yohan Carvalheiro se sont, eux, partagé la 4e place (433 quilles chacun). Le Roi Recoules remettra, lui, son titre en jeu l’an prochain à Versailles. Quoi de mieux?

Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France
Quilles de huit : Christophe Recoules, champion de France - Jean-Louis Bories

Maxime Raynaud
Sur le même sujet
L'immobilier à Sébazac-Concourès

692 €

SEBAZAC-CONCOURES : Rénovation de qualité pour ce pavillon T4 situé dans qu[...]

258 €

Situé dans un cadre calme et agréable, appartement de type 1 bis composé d'[...]

206000 €

Maison T4 avec 1 étage dans une résidence :grandes terrasses exposées ple[...]

Toutes les annonces immobilières de Sébazac-Concourès
Réagir