Ligue 1: le PSG lance sa saison à Nantes dans la douleur

  • L'attaquant argentin du PSG Ezequiel Lavezzi, auteur du 2e but parisien sur le terrain de Nantes, le 25 août 2013
    L'attaquant argentin du PSG Ezequiel Lavezzi, auteur du 2e but parisien sur le terrain de Nantes, le 25 août 2013 AFP - Franck Perry / AFP - Franck Perry
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Le Paris Saint-Germain a éprouvé beaucoup de difficultés pour empocher sa première victoire de la saison en Ligue 1, attendant le dernier quart d'heure pour venir à bout de Nantes (2-1), dimanche soir en clôture de la 3e journée.

Les Parisiens ont été sauvés par un but d'Ezequiel Lavezzi, qui a catapulté dans le but une première frappe de Lucas repoussée sur sa ligne par Gabriel Cichero, après un centre manqué de Blaise Matuidi pour Edinson Cavani (73e).

Ce but salvateur lance la saison du PSG après deux nuls inauguraux à Montpellier (1-1) puis contre Ajaccio (0-0), et lui permet de ne pas trop se faire distancer par Marseille et de recoller à Monaco et Lyon, respectivement 4, 2 et 1 point devant.

Mais cette victoire au forceps n'enlèvera pas tous les doutes qui l'escorte en ce début de saison, notamment en ce qui concerne son animation offensive, toujours brouillonne, à l'image d'un Javier Pastore qui, aligné côté droit, a trop souvent déserté son poste pour revenir au milieu.

La prestation de l'Argentin donnera peut-être matière à réfléchir à Laurent Blanc, qui avait choisi de le titulariser aux côtés de Lavezzi pour épauler le duo Cavani-Ibrahimovic, aux dépens de Lucas, d'autant que le Brésilien a fait une entrée plutôt intéressante (tir au-dessus, 75e).

Matuidi, donné incertain en raison d'une blessure au front mais qui portait un casque de rugbyman pour se protéger, a livré une partie solide, comme à son habitude.

Siège en fin de match

La paire Cavani-Ibrahimovic a en revanche montré une complicité croissante, comme en atteste le premier but, conclu par l'Uruguayen d'un plat du pied sur un superbe service en profondeur du Suédois (24e).

Mené à chaque fois lors de ses trois premiers matches officiels, en incluant le Trophée des Champions remporté 2-1 contre Bordeaux, le PSG a cette fois ouvert le score, mais après 40 bonnes premières minutes, il a trop reculé.

Avant la pause, Alex contrait une frappe de la recrue américaine Alejandro Bedoya (40e), puis Salvatore Sirigu voyait un piqué de Vincent Bessat passer juste au-dessus de sa transversale (44e) avant de détourner d'une manchette une reprise acrobatique de Cichero (45e). Le PSG finissait par concéder l'égalisation au retour des vestiaires.

Sur un coup franc de Veretout, Alex, pressé par Papy Djilobodji, déviait du bras le ballon dans son propre but (52e).

Sirigu devait même, dans la foulée, sortir d'une claquette une tête de Bedoya (59e), avant de voir les Canaris, positionnés en 5-3-2 en tout début de match mais de retour en 4-4-2 après le premier but parisien, faire le siège de son but devant une défense fébrile.

Le gardien était ainsi tout heureux de voir des tirs de Fabrice Pancrate puis Cichero contrés in extremis par son arrière garde (85e)

Les Nantais, sortis sous les applaudissements d'un stade de la Beaujoire à guichets fermés, se sont peut-être mis à jouer trop tard, après le premier but parisien, et ne comptent que trois points, qu’ils pourraient d'ailleurs perdre pour avoir aligné sur la feuille de match contre Bastia (2-0, 1re journée) Abdoulaye Touré, frappé de suspension en CFA2.

Résultats de la 3e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Monaco - Toulouse 0 - 0

samedi

Valenciennes - Marseille 0 - 1

Bordeaux - Bastia 1 - 0

Evian/Thonon - Rennes 1 - 2

Guingamp - Lorient 2 - 0

Lyon - Reims 0 - 1

Montpellier - Sochaux 2 - 1

dimanche

Lille - Saint-Etienne 1 - 0

Ajaccio - Nice 0 - 0

Nantes - Paris SG 1 - 2

Source : AFP

AFP
Voir les commentaires
Réagir