Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands

  • Durant 3 heures, les douze candidats ont rivalisé d'imagination pour "sublimer" le veau d'Aveyron.
    Durant 3 heures, les douze candidats ont rivalisé d'imagination pour "sublimer" le veau d'Aveyron. PH
  • Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands
    Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands PH
  • Parmi le jury, Nicole Fagegaltier, chef étoilé du Vieux Pont à Blecastel.
    Parmi le jury, Nicole Fagegaltier, chef étoilé du Vieux Pont à Blecastel. PH
  • Découvert dans l'émission Top Chef diffusée sur M6, le Villefranchois Quentin Bourdy faisait également partie du jury.
    Découvert dans l'émission Top Chef diffusée sur M6, le Villefranchois Quentin Bourdy faisait également partie du jury. PH
  • "Goûter ses plats", un conseil que suit à merveille cette candidate.
    "Goûter ses plats", un conseil que suit à merveille cette candidate. PH
  • Le chef étoilé de Conques, Hervé Busset entouré ici de Quentin Bourdy et d'une autre candidate de Top Chef, Noémie Honiat.
    Le chef étoilé de Conques, Hervé Busset entouré ici de Quentin Bourdy et d'une autre candidate de Top Chef, Noémie Honiat. PH
  • Une candidate avec Nicole Fagegaltier.
    Une candidate avec Nicole Fagegaltier. PH
  • Carnet de notes en main, Hervé Busset, très attentif.
    Carnet de notes en main, Hervé Busset, très attentif. PH
  • Derniers préparatifs avant le dressage des plats.
    Derniers préparatifs avant le dressage des plats. PH
  • Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands
    Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands PH
  • Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands
    Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands PH
  • Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands
    Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands PH
  • Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands
    Toques de l'Aveyron : deux apprentis consacrés par les grands PH
  • Séance dégustation avant le verdict du jury.
    Séance dégustation avant le verdict du jury. PH
Publié le , mis à jour

Cuisine. La 1re édition des «Toques de l’Aveyron» se déroulait hier au sein de la chambre de métiers et de l’artisanat de l’Aveyron, organisatrice de l’événement. Durant trois heures, douze apprentis cuisiniers ont relevé le défi.

Les visages encore marqués, et trois heures après avoir découvert les premiers ingrédients, Hugo Lavergnhes (CAP 2e année) et Luc Marques (BP 2e année) savouraient leur victoire. Ils ont su séduire un jury composé de chefs étoilés et de représentants de la profession, avec leurs plats salés et sucrés. Les deux apprentis cuisiniers ont remporté le premier concours organisé par la chambre de métiers et de l’artisanat, "Les Toques de l’Aveyron", hier. Amarian Chatelain et Laura Cullard complètent le podium pour les CAP. Ludovic Bidilie et Joffrey Roques pour les BP.

Douze candidats

Douze cuisiniers en apprentissage (6 dans la catégorie CAP 2e année, 6 en BP 2e année) participaient à ce concours. Ils avaient été sélectionnés parmi une quarantaine d’élèves du Campus des métiers et de l’artisanat. Au sein de l’atelier de la chambre de métiers, les yeux rivés sur l’horloge, la plupart des apprentis ont joué leur partition à la perfection, concentrés derrière leur batterie de cuisine. Certains ont osé se lancer dans des préparations plus "difficiles, d’autres ont cherché la facilité", explique Hervé Busset, chef étoilé du Moulin du Cambelong à Conques.

Le veau d'Aveyron sous toutes ses formes

Le veau d’Aveyron comme plat principal a, semble-t-il, inspiré les jeunes cuisiniers. Le jury a dégusté les morceaux de viande sous forme de bricks, de maki ou plus simplement de blanquette. Il y a bien eu quelques fausses notes -un plat trop cuit ou pas assez- mais dans l’ensemble, "les candidats au concours ont réalisé de très belles choses", assure Hervé Busset qui évaluait les candidats aux côtés de Nicole Fagegaltier, chef étoilé du Vieux Pont à Belcastel et des chefs de l’Univers à Villefranche-de-Rouergue, Quentin Bourdy et Noémie Honiat. Comme pour les grands concours, les apprentis ont répété leurs gestes maintes fois, avec le soutien de leur maître d’apprentissage, pour approcher la perfection.

Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?