Faits divers

Bonneval : le corps de la religieuse retrouvé

  • Le corps a été retrouvé à près de 2 kilomètres à vol d'oiseau de l'abbaye.
    Le corps a été retrouvé à près de 2 kilomètres à vol d'oiseau de l'abbaye. Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Soeur Lydwine Roquette avait disparu au cours d'une promenade il y a près d'un an. Ce sont des cueilleurs de champignons qui ont fait la macabre découverte. La piste criminelle a été écartée par les gendarmes.

Il aura fallu attendre près d’un an pour retrouver la dépouille de la religieuse de l’abbaye de Bonneval, qui avait disparu le 8 novembre 2012, alors qu’elle était partie se promener avec un chien ayant trouvé refuge auprès des sœurs. La macabre découverte de restes humains a été faite durant la matinée de mercredi 23 octobre par des chercheurs de champignons, qui arpentaient des bois pentus. Les restes du corps de la religieuse ont été retrouvés à deux kilomètres à vol d’oiseau de l’abbaye, sur un terrain accidenté. Les empreintes dentaires ainsi que des objets et vêtements ont permis de confirmer l’identité de la victime, sœur Lydwine Roquette. Toute piste criminelle a été écartée par les services de la gendarmerie nationale. Originaire du Nord, la religieuse était âgée de 69 ans au moment des faits. D’importantes recherches avaient été entreprises, à l’époque, par les gendarmes. En vain. Un appel à témoin avait été lancé et on avait même fait appel à un chien saint-hubert, réputé pour son flair. Cette femme que l’on disait grande et robuste souffrait de la maladie d’Alzheimer.

avec J.B. (ML)
Voir les commentaires
Réagir