Le laboratoire de Nutergia s'implante à Causse-et-Diège

  • Antoine Lagarde, directeur général du laboratoire Nutergia, s'installe pour "assumer la responsabilité sociétale" des emplois dans la région.
    Antoine Lagarde, directeur général du laboratoire Nutergia, s'installe pour "assumer la responsabilité sociétale" des emplois dans la région. Archives Centre Presse/Rui Dos Santos
Publié le , mis à jour

ECONOMIE. La société va investir 4,5 millions d'euros pour réaliser ses installations. Pour l'heure, le campus dédié à la recherche ne sera pas implanté à Causse-et-Diège. 

Le laboratoire Nutergia a décidé d’implanter à Causse-et-Diège un bâtiment "respectueux de l’environnement" pour abriter ses activités de production, de logistique et d’administration "pour un investissement de plus de 4,5 M€", précise Antoine Lagarde, directeur général de l’entreprise qui fabrique des compléments alimentaires. Un tiers de sa production est destiné à l'exportation. 

Une décision dictée "par le soutien du président du conseil général", mais aussi par le recours contentieux intenté contre l’extension d’une porcherie à proximité immédiate du projet Nutergia, qui "gèle de dossier" après "une réduction de 60% de cette extension". Et Antoine Lagarde d’assurer que Nutergia a toujours souhaité "assumer sa responsabilité sociétale envers les cent emplois situés sur la région".

Une bonne nouvelle, donc, même si l’entreprise a renoncé pour l’heure à établir son campus dédié à la recherche sur son terrain de Causse-et-Diège. La direction, qui craignait pour son image de créer un tel campus à proximité d’un élevage et de ses nuisances, envisage plutôt une implantation à Toulouse dans le cadre d’Oncopôle.
Toutefois, "selon l’évolution du recours" dont la porcherie fait l’objet, "nous aviserons", concède M. Lagarde.

centrepresseaveyron.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?