Les stations de l’Aubrac candidates aux JO de 2022 !

  • Des organisateurs heureux et optimistes posent, en costume, devant l'un des quatre panneaux installés à l'entrée du village.
    Des organisateurs heureux et optimistes posent, en costume, devant l'un des quatre panneaux installés à l'entrée du village. OC
  • La bande au grand complet à l'entrée d'une -petite- partie du village olympique...
    La bande au grand complet à l'entrée d'une -petite- partie du village olympique... OC
  • Les stations de l’Aubrac candidates aux JO de 2022 !
    Les stations de l’Aubrac candidates aux JO de 2022 ! OC
Publié le , mis à jour

Insolite. Pour son demi-siècle d'existence, la station de ski de Saint-Urcize dans le Cantal s'est lancée un pari fou, celui d'organiser les Jeux olympiques d'hiver en 2022. Une initiative insolite à défaut d'être sérieuse née de l'imagination sans bornes des bénévoles de la station. 

"Froid à l’extérieur, chaud à l’intérieur !" Telle est la devise de Philippe Reversat, cheville ouvrière de la station de St-Urcize. Une devise qui pourrait bien devenir le slogan de la commune du Cantal pour soutenir et communiquer sur sa candidature aux "Premiers Jeux olympiques d’hiver bio et de développement durable!", poursuit-il. Car ici, ou plutôt là-haut sur l’Aubrac, on n’a pas de pétrole mais on ne manque pas d’idées.

La flamme olympique derrière le local à ski

L’aventure a démarré au printemps dernier. Un ami, Guy Cancel, lance cette idée folle et saugrenue. "Cela m’a bien fait rire, puis on a décidé d’aller au bout pour le coup de pub". Philippe Reversat, son équipe de bénévoles, la municipalité et l’office de tourisme de Chaudes-Aigues jouent donc à fond le jeu. "Lors de la première Fête paysanne organisée cet été à St-Urcize (réunissant au passage plus d’un millier de personnes, NDLR), la flamme olympique est sortie de derrière le local à ski", annonce Bénédicte Molia, de l’office de tourisme de Chaudes-Aigues.

Tremplin à Laguiole, biathlon à Brameloup 

Une flamme olympique qui, d’ici 2022, passera entre autres par Rodez et St-Chély-d’Apcher où ont déjà été constitués des comités de soutien. Le programme est bien avancé avec des sites retenus "pour faire profiter les autres stations de l’Aubrac". L’objectif étant évidemment de faire parler de la station (ouverte au passage depuis deux semaines pour le ski de fond). Cette dernière ne ménage pas ses efforts pour exister. Créée en 1972, elle fonctionne en régie communale grâce au bénévolat. "Ce sont les Gaulois de St-Urcize !", se plaît à dire Bénédicte Molia. Car au final, pas un sou ne va dans la poche de Philippe Reversat ou d’un autre comme le pisteur et accompagnateur en montagne Éric Morvan.

"Pas de canons à neige mais des canons de rouge"

La station familiale joue la carte de la convivialité et cela lui réussit. Des projets (sérieux) sont en gestation. En attendant, place au soutien de St-Urcize et l’Aubrac. Un autocollant est en vente à l’office de tourisme de Chaudes-Aigues et à la station de St-Urcize pour un euro. Quatre panneaux ont été installés pour informer de la candidature. Des premiers JO bio sans neige de culture car "il n’y a pas de canons à neige mais des canons de rouge" conclut euphorique Philippe Reversat. Et si l’esprit olympique résidait à St-Urcize plutôt qu’à Sotchi en Russie où se déroulent les JO de 2014…

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Laguiole

33250 €

Appartement au pied des pistes de la station de ski de Laguiole ! Ce logeme[...]

99750 €

Dans un petit hameau, a une 10 aine de minutes de Laguiole, commune de Mont[...]

29000 €

APPARTEMENT 2 PIECES (SEJOUR ET CUISINE) AVEC BALCON ET VUE SUR LES PISTES [...]

Toutes les annonces immobilières de Laguiole
Réagir