Meurtre de Millau : ce que disait le suspect sur facebook

  • Des fleurs devant le collège Marcel-Aymard de Millau où était scolarisée Aude.
    Des fleurs devant le collège Marcel-Aymard de Millau où était scolarisée Aude. Eva Tissot/Midi Libre
Publié le , mis à jour

Faits divers. Sur le réseau social, l'auteur présumé du meurtre de Millau dévoile des aspects de son existence.

Le parquet de Montpellier a ouvert hier une information judiciaire pour "homicide volontaire" et "séquestration" après le meurtre d'Aude, 14 ans, vendredi soir à Millau. Thomas G., l'auteur présumé des faits a, lui, été hospitalisé d'office dans une unité psychiatrique sous haute surveillance. Un collège d'experts devra déterminer sa responsabilité pénale.

Thomas G. aurait eu des "bouffées délirantes" et présenterait un profil de toxicomane. Une addiction qu'avoue l'auteur présumé sur sa page facebook. Sur la partie publique de son profil, Thomas G. s'affiche joint à la main quelques jours après son 28e anniversaire en juillet 2013. 

Celui que se nomme  "DJ_K libre (12)" écrit des phrases sans ponctuation, difficiles à comprendre, et partage alors des vidéos musicales.

Plus tôt, en juin 2010, il se présente sur facebook : "j'ai eu une vie plaine d'embuches de piéges , enfin un peu de tout ,toujours vouloir poussé les choses a l'extréme c'était ma devise voyagé avec du LSD c'était ma plus grande satisfaction d'avoir vue des choses magique un voyage avec la sensation de flotaison remplie d'hallucination et ressentir la nature sur une montagne exemple sensibilitai au vent,au bruit et le bonnheur vous enva y puis le calme revien et vous vous revenez de loin voila une expliquation en connaissensse de cause ce que j'ai vécu ma été vraiment fabuleux ...!!! :° distortion du monde réell voila bisous je vous ADORES".

Saut dans le temps jusqu'au 5 janvier 2013. Il annonce son départ et un retour "dans 1 à 2 mois ne vous inquiété pas a plus tard" dit-il. Nouveau  post en avril 2013 "Je suis revenu de 3 mois de cure et je vous souhaite beaucoup de chose en bien (...) j'ai changé ou plutôt je vais beaucoup mieux (...) voilà je quitte le mouvement tekno", écrit-il. L'un des ses amis commente son post : "J'espère que tu gâcheras pas cette nouvelle chance. Je suis content que tu allies mieux". "tkiet lavenir souvre a moi LIBERTé", répond-t-il.

La veille de son départ en cure, le 4 janvier 2013, il poste une photo de sa fille avec ces quelques mots: "Ma Fille je t'embrasse je te retrouverai bientot je m'occupe du probléme cela fait 2ans et demi que je t'ai pas vue encore un noél sans toi mais ils le payerons cher je le jure bisous prinscesse...!"

Selon les informations publiées ce matin dans Centre Presse, Thomas G. présenterait un profil schizophrène, une maladie souvent associée à un délire paranoïaque. "En garde à vue, il a dit qu'il s'était battu contre des démons, il aurait pris la victime pour un représentant du mal", confiait un proche de l'enquête. 

Côté judiciaire, l'autopsie réalisée lundi ferait état d'une vingtaine de coups de couteau sur le corps de la victime, selon nos confrères de Totem qui citent des termes rapportés par le parquet de Montpellier. 

centrepresseaveyron.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Millau

270000 €

Belle maison traditionnelle des années 1970 sur s/sol total en rez de jardi[...]

207000 €

Dans une petite résidence sécurisée, bel appartement de 4 pièces entièremen[...]

100000 €

Appartement T3 d'une surface de 75 m² env., Idéal investisseur ! Proche [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?