Rodez Aveyron Football

Rodez-Montpellier : les Ruthénois ne pensent qu'à ça

  • Coupe de France oblige, les Ruthénois ont repris l'entraînement un peu plus tôt que prévu.
    Coupe de France oblige, les Ruthénois ont repris l'entraînement un peu plus tôt que prévu. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

32es de finale. Les joueurs du Rodez Aveyron football ont rechaussé baskets et crampons, hier. Au programme, une reprise d’entraînement préalable à la réception de Montpellier, dimanche.

Il faisait un tout petit degré et la brume enveloppait encore le château de Vabre quand les joueurs du Rodez Aveyron football sont partis pour un footing de reprise. Le préparateur Thomas Fretté à leur tête, ils se sont élancés, direction la Coupe de France. Dimanche, dans leur stade Paul-Lignon, les hommes de Plenecassagne accueilleront Montpellier (L1) pour les 32es de finale. 

Montpellier dans les têtes

Un jour de reprise un peu particulier pour la bande à Jérémie Roumégous, de retour avec le groupe après de longs mois de blessure. Difficile en effet de passer à côté de l'événement. Du service commercial, vivant au rythme des appels de supporters intéressés par des places, au staff, accaparé par les demandes médias, le château de Vabre est en pleine effervescence.

Dans les couloirs, Alsény Camara

Bras en écharpe mais sourire invariablement vissé aux lèvres, Alsény Camara était lui aussi à Vabre pour donner des nouvelles de sa blessure, une fracture de l’humérus qui devrait le tenir éloigné des terrains jusqu'en mars. Ce satané coup du sort qui l’empêchera surtout de se frotter au néo-Montpelliérain et désormais ex-Milanais, M’Baye Niang. Depuis hier, et demain plus encore, Montpellier est partout dans les têtes ruthénoises. Allez, encore un peu de patience. Dimanche, c’est l’année prochaine mais c’est tout près. 

Maxime Raynaud
Voir les commentaires
Réagir