Vie commerçante

Rodez : Les soldes du dimanche n'ont pas fait l’affaire de tous

  • Alors que samedi, l'hyper-centre ruthénois était "plein à craquer"... Ce dimanche, la foule attendue n'était pas vraiment au rendez-vous.
    Alors que samedi, l'hyper-centre ruthénois était "plein à craquer"... Ce dimanche, la foule attendue n'était pas vraiment au rendez-vous. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Commerces. L’association Corum a appelé à une ouverture des commerces cet après-midi. 90 boutiques ont répondu à l’appel mais la grande cohue espérée n’était pas vraiment au rendez-vous.

À l’appel de l’association des commerçants du Grand Rodez (Corum), 90 magasins ont ouvert leurs portes cet après-midi, dans le centre-ville. Le double objectif de cette opération étant d’animer la ville et de minimiser l’évasion de la clientèle vers les grandes surfaces en redynamisant le centre.

Pas un échec mais pas non plus un succès...

Pour autant et malgré (ou grâce à) une météo clémente, peu de personnes sont venues faire leurs emplettes en profitant de cette période des soldes. L’opération n’est pas un échec mais pas non plus un succès. Ce qui fait dire à de nombreux commerçants qu’ils n’ont pas ouvert pour rien. "C’est déjà ça. Ouvrir un dimanche ça a un coût. Heureusement que j’ai fait un peu de chiffre", explique la gérante d’une enseigne qui attendait de voir comment allait se terminer l’après-midi, car dès 17h30, les chalands ont commencé à déserter le centre-ville.

Au contraire de nombreux commerçants indépendants, certaines grandes enseignes nationales (de vêtements) qui ont ouvert ne le regrettent pas. "Nous n’avons pas le droit de communiquer, mais il n’y a qu’à regarder autour de vous", souligne la commerçante qui n’a pas une seconde à perdre devant la queue sans cesse renouvelée à sa caisse.

Les promeneurs et les touristes du dimanche au rendez-vous

Si tous les commerçants n’ont pas fait les affaires escomptées, en revanche, l’opération de Corum a eu le mérite d’attirer beaucoup de promeneurs. Des touristes du dimanche qui ont découvert l’espalanade des Rutènes, la belle promenade de Victor-Hugo et ont fait l’affaire de certains commerçants comme les cafetiers ou les vendeurs de churros.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

380 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE ENTREE AVEC PLACARDS DE RANGEMENT, D'UNE [...]

147 €

Proche Lycée Monteil, garage fermé.[...]

560 €

TYPE 3 RÉNOVÉ AVEC CUISINE AMÉNAGÉE, SÉJOUR/SALON AVEC GRAND BALCON, 2 CHAM[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir