Rodez-Onet-le-Château Handball

Handball : Aroca blessé "au moins deux mois", le Roc accuse le coup

  • Arrivé de Billères, Josselyn Aroca est arrivé sur le piton à l’été 2012. Il est le seul ailier droit de l’effectif cette saison.
    Arrivé de Billères, Josselyn Aroca est arrivé sur le piton à l’été 2012. Il est le seul ailier droit de l’effectif cette saison. Archives CP -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Handball. Engagé dans la course pour le maintien (6e sur 12 à douze journées de la fin de la saison) en Nationale 1, le club ruthéno-castonétois a perdu son ailier droit Josselyn Aroca, blessé aux ligaments du genou. 

C’est une bien mauvaise nouvelle pour le Roc Aveyron handball. Engagé dans la course pour le maintien (6sur 12 à douze journées de la fin de la saison) en Nationale 1, le club ruthéno-castonétois a en effet perdu son ailier droit Josselyn Aroca pour "au moins deux mois" a signifié le coprésident Olivier Ferrand et l’entraîneur Milenko Kojic.

Pessimisme de rigueur 

Touché au genou droit vendredi à l’entraînement, le joueur doit passer une IRM dans les prochains jours afin de connaître avec exactitude la durée de l’indisponibilité. Néanmoins, le pessimisme était de rigueur hier puisque "les ligaments seraient touchés" (Ferrand). Cette blessure est quoi qu’il arrive une tuile pour le Roc puisque l’ancien de Billères, arrivé sur le piton à l’été 2012, est le seul ailier droit de l’effectif cette saison.

Pas de joker médical 

Du coup, les droitiers Romain Bonicel et Aurélien Simon, voire le gaucher et arrière droit Dorde Calic, devraient assurer l’intérim. Car, mauvaise nouvelle supplémentaire, le remplacement d’Aroca via un recrutement semble plus que compromis. "Le mercato est fini depuis le 31 décembre et la Fédération m’a signifié qu’on n’avait pas droit à un joker médical...", soufflait Olivier Ferrand. Reste la possibilité d’un joueur libre et, surtout, n’ayant pas signé de licence cette saison. Une denrée évidemment rare.

Maxime Raynaud
Réagir