Barrage de Sarrans : grande fête de la pêche dimanche

  • Sortir de l’eau un si beau brochet, un plaisir à partager dimanche.
    Sortir de l’eau un si beau brochet, un plaisir à partager dimanche. Repro CP
Publié le , mis à jour

Sauvetage. Près de 200 compétiteurs de toute la France sont invités dimanche matin à pêcher 60 tonnes de poisson dans le lac de Sarrans, promis à la vidange en avril. Une «pêche de sauvetage» symbolique et surtout festive.

Dernier jour de pêche à Sarrans, dimanche, avant la vidange du barrage prévue dès le printemps. Autant dire que la fête promet d’être belle pour quelque 200 pêcheurs venus de toute la France pour se mesurer aux carnassiers. "L’objectif est de se retrouver une dernière fois avant quatre ans, le temps que la chaîne se remette en piste", confie Henri Mouret, responsable de l’AAPPMA de Sainte-Geneviève. Cette journée un peu exceptionnelle est co-organisée par EDF et la Fédération départementale de pêche. Président de cette dernière, Jean Couderc a ainsi imaginé cette journée "comme un moment festif où tous les pêcheurs et compétiteurs seront réunis".

60 tonnes de poisson

Pour les instances fédérales, cette manifestation a aussi pour but de promouvoir la pêche aux carnassiers. Et à cet effet, les élèves de l’école départementale de pêche prendront part à la journée. Depuis le bord de l’eau jusqu’au centre du lac, en barque, pour remonter le poisson, les pêcheurs auront fort à faire, d’autant que le «stock» est évalué à 60 tonnes de poisson. Sandres, brochets et perches chez les carnassiers, carpes, brèmes et gardons chez les poissons blancs sont priés de sortir... pour être réintroduits dans d’autres lacs du Nord-Aveyron, pour une partie d’entre eux en fonction de leur état sanitaire. Car la vidange de Sarrans devrait entraîner la disparition de la plupart des espèces.

Une pêche "de sauvetage"

Et tous les locataires du lac qui n’auront pas mordu à l’hameçon au cours de cette journée de pêche seront quand même invités à déménager trois mois plus tard: un pêcheur professionnel, rémunéré par EDF, viendra en mai, pendant la vidange, récupérer les poissons avec un filet. De son analyse, et du tri qu’il aura fait, dépendra le choix des espèces à réintroduire lors de la remise en eau du barrage.

Pour l’heure, cette "pêche de sauvetage", où toutes les techniques sont possibles, débutera à partir de 8 heures (un petit-déjeuner à la presqu’île de Laussac est même prévu de 7 heures à 9 heures) jusqu’à 14 heures. Le repas (offert par EDF) est prévu à 14h30 au centre culturel de Sainte-Geneviève-sur-Argence. Des cadeaux aux participants sont même prévus... "Cette manifestation symbolique en terme de récupération de poissons, se veut surtout une journée convivialepour terminer la saison du brochet qui, officiellement, s’achèvera le 28 janvier", conclut le président Jean Couderc.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?