Réserve parlementaire : qu'ont fait les députés aveyronnais de leur enveloppe ?

  • La réserve parlementaire est dotée de 90 millions d'euros répartis équitablement, soit 130 000 € par député.
    La réserve parlementaire est dotée de 90 millions d'euros répartis équitablement, soit 130 000 € par député. Repro CP
Publié le , mis à jour

Assemblée. Chaque année, 90 millions d'euros sont répartis équitablement entre les députés français. Avec une enveloppe de 130 000 euros en moyenne, chaque parlementaire a le choix des projets qu'il souhaite aider financièrement. Coup de projecteur sur les choix de nos députés aveyronnais : Yves Censi, Alain Marc et Marie-Lou Marcel.

En réponse aux accusations d'opacité, l'Assemblée a publié, hier, pour la première fois, le détail de l'utilisation de la réserve parlementaire de chaque député en 2013. Qu'en est-il de nos trois députés aveyronnais ?

Des enveloppes entre 1 000 et 20 000 euros distribuées

De la publication officielle, on apprend donc qu'Alain Marc a dépensé 124 500 € pour 55 projets différents. Si la majorité de ces derniers ont reçu un montant de 1 000 €, Alain Marc a versé le plus gros cachet à la commune de Saint-André-de-Vezines, avec 7 000 €.

Du côté d'Yves Censi, 36 projets ont trouvé grâce à ses yeux en 2013. Parmi eux, le sport occupe une place significative : le Gym Club ruthénois, le Raf, le Stade Rodez Omnisports tir à l'arc, le Sport quilles ruthénois et le Top 12 font partie des bénéficiaires. Le député a également fait profiter quelques communes de son enveloppe, et notamment Lassouts avec 20 000 € pour "réaliser l'aménagement du réseau d'assainissement collectif". Plus surprenant, Yves Censi a versé 5 000 € à la Féria de Bezonnes.

Marie-Lou Marcel, quant à elle, a dépensé 129 000 € des 130 000 accordés. Au-delà des communes, la députée a également donné 5 000 € à l'association villefranchoise Tout le monde chante contre le cancer.

Lola Cros
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?