Rodez-Onet-le-Château Handball

Yannick Verdier : "Fouler à nouveau ce parquet, ça va faire quelque chose"

  • Yannick Verdier et son frère Pierrick avaient été deux grands artisans de la montée du Roc de N2 en N1 la saison dernière.
    Yannick Verdier et son frère Pierrick avaient été deux grands artisans de la montée du Roc de N2 en N1 la saison dernière. JLB / JLB
Publié le / Modifié le S'abonner

13e journée. Les Ruthéno- Castonétois (8es) reçoivent ce soir (20h45) à l’Amphithéâtre de Rodez un concurrent direct pour le maintien : Saintes (9e). Une formation qui compte dans ses rangs le 2e meilleur marqueur de la poule (89 buts en 12 matches) qui a quitté... le Roc l’été dernier : Yannick Verdier. Entretien.

Les Ruthéno- Castonétois (8es) reçoivent ce soir (20h45) à l’Amphithéâtre de Rodez un concurrent direct pour le maintien : Saintes (9e). Une formation qui compte dans ses rangs le 2e meilleur marqueur de la poule (89 buts en 12 matches) qui a quitté... le Roc l’été dernier : Yannick Verdier. Entretien.

 

Vous êtes le 2e meilleur marqueur de la poule 1 de N1. Mais votre équipe reste 9e (sur 12) avec seulement trois succès depuis le début de saison. Comment s’est passée cette première partie d’exercice?

Plutôt bien avec, il est vrai, pas mal de buts marqués (89 en 12 rencontres, NDLR). L’ambiance est super dans cette équipe où quelques anciens encadrent beaucoup de jeunes. Le groupe n’est pas très étoffé, mais nous sommes dans les clous par rapport au projet du club. Un club en pleine reconstruction après avoir connu d’importants soucis financiers. On est un peu juste pour les rotations, d’autant qu’on déplore pas mal de blessés. Mais on arrive quand même à faire de belles choses, comme par exemple cet exploit face à Pau (le leader, il y a quinze jours, 25-21, NDLR).

Que pouvez-vous nous dire aujourd’hui sur votre discret départ du Roc l’été dernier ?

Je ne préfère pas revenir sur ce sujet.

Et revenir en Aveyron, à l’Amphithéâtre, cela vous inspire quoi ?

Je suis déjà revenu depuis à Rodez car mon frère (Guillaume, NDLR) y habite. Et c’est évident que l’on a passé avec mon autre frère (Pierrick, aujourd’hui à Billère en D2, NDLR) une bonne année à Rodez. Et fouler à nouveau ce parquet de l’Amphi, c’est sûr que ça va faire quelque chose. Mais je reviens avec Saintes pour venir y chercher une victoire.

Vous avez toujours des contacts avec vos anciens partenaires ?

Bien sûr. Je connais Josselyn Aroca depuis très longtemps, quand nous étions à Montpellier. Jordane Degeorges est aussi un très bon ami depuis notre passage commun à Chartres. Et je suis parti en vacances cet hiver avec Romain Bonicel.

Vous connaissez très bien le fonctionnement du Roc. Mais les Ruthénois savent aussi parfaitement de quoi vous êtes capable. Pensez-vous qu’ils vont mettre en place un plan anti-Yannick Verdier?

Non, je ne pense pas. Le Roc sait très bien que c’est un match capital pour les deux équipes en vue du maintien, les deux équipes voudront absolument gagner. Il n’y aura pas d’arme anti-Yannick Verdier, d’autant que l’on a dans l’équipe d’autres joueurs tout aussi performants. Je pense qu’ils feront tout pour être solides en défense. Au match aller (33-33, le 28 septembre, NDLR), leurs attaques rapides nous avaient fait très mal. Je pense qu’ils vont s’appuyer dessus.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

129000 €

Bel appartement traversant, de type T3, 65 m2 habitables, exposé sud-ouest,[...]

379 €

Dans une résidence calme et sécurisée à 5 minutes du centre ville de Rodez [...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir