Gastronomie

Consommation : les Aveyronnais fans de conserves et de gentiane

  • Plutôt friands de conserves de viandes, les Aveyronnais délaissent en revanche le caviar ou les rillettes.
    Plutôt friands de conserves de viandes, les Aveyronnais délaissent en revanche le caviar ou les rillettes. Illustration CP / Illustration CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Insolite. Le JDN a établi une carte de France qui répertorie les 10 produits les plus surconsommés et les 10 produits les plus sous-consommés dans chaque département. En Aveyron, les conserves de viandes ont la cote.  

Grâce aux données de la société d'informations Nielsen, le JDN a établi une carte de France interactive qui répertorie les 10 produits les plus surconsommés et les 10 produits les plus sous-consommés dans chaque département. Le résultat, assez surprenant en Aveyron, ne doit pas cependant être mal compris prévient le JDN. "Il ne s'agit pas des produits les plus ou les moins consommés dans le département, mais bien de l'écart des achats par rapport à la moyenne des Français."

Si l'aligot, les farçous ou le chou farci n'apparaissent malheureusement pas dans le classement (les catégories représentent des ventes supérieures à 2 millions d'euros par an), on remarque cependant quelques singularités "bien de chez nous". 

Les conserves de viande ont la cote

Vestige d'un temps révolu, la peur de manquer semble encore très présente dans la tête des Aveyronnais qui surconsomment à l'envi (+532% par rapport à la moyenne) conserves de viandes (les fameux bocaux de mamie Paulette), gentiane (+200%) ou fruits à l'alcool (+152%). 

Sur la table des biens surconsommés, le vin doux naturel (+122%) les pâtés et confits (+85%) ou l'huile (+61%) ne sont pas très loin.

Le caviar beaucoup moins

S'ils surconsomment des produits globalement gras et alcoolisés - le régime aveyronnais ?-, ils délaissent en revanche l'amer brun, connu notamment sous la marque Picon (-78%), le caviar (-58%), le pineau ou les rillettes (-54%).  Plus surprenant, les Aveyronnais consommeraient moins de lait frais (-46%) ou de foie gras frais (-44%) que la moyenne de leurs voisins... 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir