Grand Rodez Ruthénois

Délinquance : le Grand Rodez planche sur un plan d'actions

  • Les chiffres de la délinquance de 2013 seront évoqués aujourd’hui, lors de la réunion du conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance.
    Les chiffres de la délinquance de 2013 seront évoqués aujourd’hui, lors de la réunion du conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance. CP -
Publié le / Modifié le S'abonner

Sécurité. Le conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) du Grand Rodez se réunit mardi. Les membres du conseil feront le point sur le programme d’actions que va engager le CISPD pour les trois ans à venir.

Une dernière avant les municipales ! Le conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) du Grand Rodez se réunit aujourd’hui afin de faire le point sur les mois passés et les perspectives à venir en matière de prévention de la délinquance. Une cinquantaine de partenaires, notamment les collectivités locales, les services de l’État, de la Justice, les associations du territoire, les établissements scolaires, les centres sociaux, entre autre, feront un état des lieux sur l’Agglo.

"En ce début d’année, nous allons avoir la présentation des chiffres de la délinquance de 2013 fournis par la police et la gendarmerie", explique Gilbert Gladin, adjoint délégué à la circulation, au stationnement, à l’accessibilité et à la prévention à la mairie de Rodez. "Nous devrions avoir des chiffres stables, je pense même en baisse", souligne-t-il. "Sur le Grand Rodez, nous sommes dans une zone encore relativement calme", ajoute-t-il.

Une séance, au cours de laquelle les chiffres dévoilés seront commentés et analysés par le sociologue François Dieu, maître de conférences à l’université de Toulouse I. Pour l’élu, cette réunion est très importante car elle vise à définir les orientations de la ville en matière de prévention et de sécurité. "Cette séance permettra également de faire le point sur ces quartiers de la commune où les services de la Ville ont œuvré au cours de l’année. De même, les forces de police feront leur propre rapport. Je veux notamment parler de Saint-Éloi", précise Gilbert Gladin.

Un programme en treize points 

À ce titre, les membres du conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance se sont fixés comme but de mettre en place un programme en treize points réparti en plusieurs axes: cadre de vie et espace public, vivre ensemble et désordre du quotidien, travailler ensemble et partenariat local.

Pour une part, certaines de ces actions du plan faisaient déjà partie des contrats locaux de sécurité. Des actions seront en particulier entreprises du côté du quartier Saint-Cyrice afin d’observer et rechercher des solutions en lien avec les plaintes déposées en matière de nuisances sonores et de petites dégradations, en particulier le jeudi soir, Carrefour Saint-Cyrice. La mise en place d’un outil de mesure permettant d’identifier et de quantifier les incivilités pourrait être validée. Le conseil devrait reconduire le dispositif «Vigicommerce», de même que les programmes de sensibilisation sur les dangers que l’on peut rencontrer sur internet, surtout à destination des plus jeunes.

Plus traditionnelles, les actions de prévention des conduites addictives dans le primaire comme dans le secondaire sont également maintenues. Toutes ces orientations ont été décidées sur la base d’un diagnostic de sécurité réalisé en 2012.

Centre Presse Aveyron
Réagir