A75 : ivre, sans permis et sans assurance, il est contrôlé à 172 km/h

  • Domicilié en Ariège, le conducteur à été condamné à quatre mois de prison ferme puis placé en détention.
    Domicilié en Ariège, le conducteur à été condamné à quatre mois de prison ferme puis placé en détention. Repro CP
Publié le

Un Ariégeois a été contrôlé lundi à 172 km/h sur l'autoroute A75. Affichant un taux d'alcoolémie très supérieur à la norme, le quinquagénaire, en situation de récidive, a également avoué conduire sans permis et sans assurance. 

Un ancien routier, salarié dans une abbaye bénédictine, a été jugé mercredi en comparution immédiate par le tribunal de Rodez.

Lundi, tard dans la soirée, le quinquagénaire a été interpellé au volant de son véhicule par les gendarmes sur l’A75, près de Millau, alors qu’il circulait à 172 km/h sur une portion limitée à 130 km/h.

Pour ne rien arranger à la situation,  il conduisait en état d’ébriété (0,79 mg d'alcool par litre d'air expiré), sans permis de conduire et sans assurance. Soulevant le "comportement fortement préoccupant" d'un prévenu par ailleurs en état de récidive, le vice-procureur de la République a requis à son encontre, " quatre à cinq mois de prison ferme".

Une sanction visiblement insuffisante pour les magistrats du siège qui sont allés au-delà de ce réquisitoire. Domicilié en Ariège, l’automobiliste a été condamné à huit mois de prison, dont quatre avec sursis et mise à l’épreuve durant deux ans. A l'issue de l'audience, il a été placé en détention. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

290 €

Studio MEUBLE proche du centre ville - TARN - A louer, proche du centre vil[...]

355 €

Appartement meublé de type 2 avec jardin et terrasse. - CAUSSE NOIR - A lou[...]

410 €

N208 - A louer appartement T3 meublé, situé au 3eme étage rue Bernard Laure[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?