Rodez Aveyron Football

En attendant Consolat, Rodez reste accroché au wagon

  • Après leur victoire à domicile face à Valence, les Ruthénois se retrouvent en position de disputer l'accession.
    Après leur victoire à domicile face à Valence, les Ruthénois se retrouvent en position de disputer l'accession. JLB / JLB
Publié le / Modifié le S'abonner

19e journée. En dominant Valence avec un succès à domicile (2-1), le Raf s’est replacé dans la lutte au National. En embuscade en attendant le rattrapage face à Consolat.

C’était "un match important" comme l’avait déclaré Franck Plenecassagne durant la semaine. Pour l’entraîneur du Rodez Aveyron football, évidemment la venue de Valence samedi valoir avant tout par la nécessité de s’imposer à nouveau à domicile, une première depuis le 23 novembre, et d’ajouter une troisième rencontre à une série d’invincibilité.

Même sans toujours briller, même en souffrant franchement par instants notamment après l’expulsion d’Inzerillo, ses hommes ont eu juste sur toute la ligne (2-1). Mais au-delà de ce succès impulsé entre autre par un Lorthioir sorti du banc et un Chougrani doublement décisif, l’opération est également quasi parfaite pour le Raf. Arithmétiquement s’entend.

Cette victoire le place en effet à 4 petits points (soit une victoire en CFA) du leader Cannes. Mais les partenaires de Camara, toujours convalescent, comptent un match en moins à disputer face à Marseille Consolat, et à Paul-Lignon, le 22 mars. Bref, virtuellement bien sûr puisque 6 autres clubs du Top 10 accusent le même retard, ils se trouvent en position de disputer l’accession.

Mahaya, atout supplémentaire

Et samedi, si joueurs et staff n’en ont jamais fait état, autour d’eux, cela n’a échappé à personne. Ce Raf-là, malgré le point retiré par la DNCG début février, peut se mêler à la lutte pour le National. À onze rencontres du verdict, il lui faudra peut-être davantage d’arguments sur le terrain pour prétendre coiffer les favoris au poteau. Et surtout davantage de constance. "On doit s’affirmer dans le jeu", constatait d’ailleurs Plenecassagne samedi. Avec Jessim Mahaya, pas encore au top physiquement mais déjà très intéressant, Rodez a en tout cas gagné un atout supplémentaire. Le déplacement samedi prochain à Mont-de-Marsan, lanterne rouge pas encore définitivement décrochée, agira, lui, comme un révélateur supplémentaire des ambitions.

Maxime Raynaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

150 €

SECTEUR LAYOULE PROCHE CENTRE VILLE CHAMBRE DE BONNE AVEC VUE DEGAGEE COMPO[...]

520 €

Situé à RODEZ et proche de toutes commodités (Lignes de bus et commerces) :[...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir