Basket Rodez : Rostom est "serein"

  • Rostom : "Maintenant, c’est à eux (Frontignan) de nous regarder car la roue a tourné."
    Rostom : "Maintenant, c’est à eux (Frontignan) de nous regarder car la roue a tourné." Repro CP
Publié le , mis à jour

19e journée. À l’heure de recevoir Agde, 4e, ce soir (20 h) à l’Amphithéâtre, l’entraîneur ruthénois se dit « confiant » pour réaliser un sans-faute lors des quatre dernières rencontres. Entretien.

À l’heure de recevoir Agde, 4e, ce soir (20 h) à l’Amphithéâtre, l’entraîneur ruthénois se dit « confiant » pour réaliser un sans-faute lors des quatre dernières rencontres. Entretien.

À quelle rencontre vous attendez-vous face à Agde, 4e?

On a fait notre match référence à domicile face à Frontignan (89-64). On sait ce que nous devons faire pour ne pas avoir de problème. Tous les gens autour de nous, les spectateurs notamment, attendent de nous la même prestation dans l’envie, la motivation et l’engagement. Mais j’ai prévenu les gars : les matches se suivent mais ne se ressemblent pas. Agde est une très belle équipe avec de fortes individualités. Ils (les Agathois) se battent sur tous les ballons comme j’ai rarement vu...

Vous avez tout de même envoyé un message fort la semaine passée, dans votre course au sans-faute, en "explosant" Clermont (101-78)...

Je dirai que c’est une alerte. Elle peut avoir un côté négatif si les joueurs se relâchent... Ça va être très difficile jusqu’à la fin. Car aucune équipe ne lâchera le morceau. C’est un long chemin qui nous attend. Mais, je suis serein.

Quel est votre discours pour empêcher un faux pas lors de ces quatre dernières rencontres de la saison?

D’abord, il faut respecter l’adversaire et après, il suffit qu’on réalise ce qu’on sait faire. Dans ce cas-là, il ne devrait pas y avoir de soucis. Il faudra également savoir gérer la pression qui est déjà là. Pour cela, on va prendre les matches les uns après les autres en restant très concentré.

Gardez-vous un œil sur vos rivaux de Frontignan pour l’accession?

Non car je sais qu’on a cassé leur dynamique et leur groupe. Après notre succès, qui nous a offert la place de leader, face à eux (89-64, 8 février dernier), nombreux ne sont même pas venus manger avec nous tellement ils avaient la tête dans le sceau. D’ailleurs, malgré leur succès au Coteau la semaine passée (81-66), ils ont eu beaucoup de mal et le match aurait tourné sur deux-trois coups de sifflet en leur faveur. Maintenant, c’est à eux de nous regarder car la roue a tourné et j’ai une entière confiance en mes joueurs!

Votre capitaine Dawn Obadina a été touché cette semaine. N’avez-vous pas peur de la fatigue et des blessures en cette fin de saison?

Dawn a une petite douleur. On va voir ce soir à l’entraînement (hier soir) s’il peut jouer ou pas. Mais s’il y a le moindre risque, il sera laissé au repos. Après, on gère très bien avec Christian Mourino (entraîneur assistant). On joue tous les matches à 10 et les joueurs ont des créneaux de récupération. Je crains davantage la fatigue mentale car il y a beaucoup de pression.

Mathieu Roualdès
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

262 €

Tour de ville de RODEZ venez découvrir ce beau studio entièrement refait à [...]

240 €

ECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio e disposant d'une pièc[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?