Municipales à Villefranche : "Il va y avoir du sport !"

  • Soutenu, notamment, par Gérard Lacassagne et par Véronique Lamy, Serge Roques a mis hier l’accent sur son programme en matière de sport.
    Soutenu, notamment, par Gérard Lacassagne et par Véronique Lamy, Serge Roques a mis hier l’accent sur son programme en matière de sport. RDS
Publié le , mis à jour

Elections. S'il conteste à son opposant une "quelconque vision", le maire sortant, Serge Roques, monte sur le ring pour évoquer le volet sport de son programme

Certes, Serge Roques n’a pas pu s’empêcher de taper sur Éric Cantournet. "Il n’a pas de projet, pas de vision. Sa vacuité me frappe. Il se contente d’aligner quelques platitudes (abattoir, foyer pour handicapés...). La belle affaire ! Elles prospèrent déjà et sans lui".

Mais, le candidat à sa propre succession est aussi monté sur le ring pour aborder un de ses thèmes de campagne: le sport et les loisirs, avec les équipements et aussi le confort des pratiquants. "La commune compte 4 000 licenciés et elle investit fortement dans le sport, beaucoup plus que dans la culture", a-t-il rappelé. Et de poursuivre: "Notre bilan est très bon mais on ne crie pas victoire pour autant. On ne baisse pas la garde et on finalise notre projet dans ce domaine". Serge Roques a alors énuméré les principaux projets de son équipe : "Une salle de squash au Tricot, un beach tennis à Laurière, une piste d’athlétisme à Henri-Lagarde, des gradins rétractables au gymnase".

Serge Roques a aussi annoncé "la création d’une plaine de jeux à Treize-Pierres". Parlant de "poumon vert de la ville", il voit bien cinq modules avec, en particulier, un parcours santé, un circuit pédagogique, un hôtel des insectes, une piste cyclable... Tirant alors un coup de chapeau à Serge Cérantola, actuel adjoint aux sports qui ne se représente pas, Serge Roques a insisté sur les relations avec les associations: "Le bénévolat est très intense et ce sont près de 200 structures qui embrassent tous les domaines d’activité. Elles sont irremplaçables !".

Et de laisser la parole à Laurent Tranier pour dévoiler "une idée qui nous tient énormément à cœur": "Dès le lendemain de l’élection, il faut provoquer les États généraux des associations. On a commencé avec le salon il y a quatre ans, l’annuaire en suivant. On doit rebattre les cartes et refonder les relations car nous consacrons 800 000€ à cette ligne budgétaire. Il est important, par exemple, de définir ensemble des critères d’attribution des subventions. On veut réaliser un travail de fond et de longue haleine". Après le sprint final qui mène aux municipales, débutera alors un marathon..

RDS
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

165000 €

Dans une résidence calme, sur les hauteurs du centre ville de Villefranche,[...]

1005 €

Résidence neuve sécurisée ""Le Clos Des Consuls"", appartement T3 de 112 m2[...]

35000 €

Maison de ville à rénover de 32 m² au sol comprenant au 1ier séjour cuisine[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?